Actualités
23:26 22 juin 2022 | mise à jour le: 23 juin 2022 à 10:49 Temps de lecture: 2 minutes

Frigo-Partages: Bruno Marchand dénonce l’abus

Frigo-Partages: Bruno Marchand dénonce l’abus
Photo: Archives Métro MédiaLe frigo-partage de Loretteville.

Alors que Le Soleil dévoilait mercredi matin que le frigo-partage du Patro Roc-Amadour, sur la 1ère avenue, fait régulièrement face à un problème d’abus de la part de citoyen mal intentionné, le maire Bruno Marchand a dénoncé vivement la situation en mêlée de presse.

Selon le quotidien, le frigo-partage situé devant le Patro Roc-Amadour est régulièrement «confronté à des « abuseurs » qui font des razzias de nourriture». Des bénévoles dénoncent même être eux-mêmes témoins de «gens qui vident tout au fur et à mesure» lorsqu’ils vont y porter de la nourriture.

Pour le maire Bruno Marchand, ancien PDG de Centraide Québec Chaudière-Appalaches et Bas-Saint-Laurent, cette situation est complètement inacceptable. «J’invite les citoyens à continuer à encourager les frigos-partages. Quand on voit ça, le premier réflexe est de se dire que ça ne donne rien d’aller mettre de la bouffe dans les frigos-partages parce que des gens mal intentionnés qui la récupère. Je pense qu’il faut passer par-dessus ce réflexe-là. Il y a des gens qui abusent, qui fourrent le système, c’est inacceptable. Mais, il y a aussi des gens qui en ont besoin!», a-t-il soutenu en rappelant que l’inflation avait atteint 7,7% en mai par rapport à la même période l’an dernier.

«Aux gens qui abusent, c’est indécent. Ça n’a pas d’allure qu’on profite de la générosité des gens! […] C’est inacceptable, on ne tolérera pas ça. On ne mettra pas un policier à côté de chaque frigo, ça n’a pas de sens, on ne demandera pas aux gens s’ils en ont vraiment besoin. De grâce, les gens qui en ont besoin le savent et les gens qui n’en ont pas besoin, faites ce que vous avez à faire et payez votre bouffe comme tout le monde!», a déclaré le premier magistrat de la ville.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.