Actualités
16:23 17 juin 2022 | mise à jour le: 17 juin 2022 à 15:25 Temps de lecture: 2 minutes

Commerçants toujours inquiets par l’insertion du tramway sur René-Lévesque

Commerçants toujours inquiets par l’insertion du tramway sur René-Lévesque
Photo: Illustration gracieuseté – Ville de QuébecPlusieurs défis particuliers entourent l’insertion du tramway sur le boulevard René-Lévesque à proximité de la rue Cartier.

TRANSPORT. Un sondage indépendant commandé par la Société de développement commercial (SDC) Montcalm confirme l’inquiétude à l’égard du tramway. Les appréhensions des membres interrogés concernent plus précisément la présence de la rame en surface sur le boulevard René-Lévesque, entre Salaberry et Bourlamaque.

«L’étude menée récemment par la firme SOM démontre que seulement 37% des répondants sont en faveur du projet de tramway dans son ensemble. Or, plus des deux tiers d’entre eux sont contre le mode d’insertion envisagé en surface sur René-Lévesque», mentionne le président de la SDC Montcalm, Jean-Sébastien Adem.

Plus précisément, le concept de rue partagée et l’accès réduit aux établissements constituent les plus importantes préoccupations émises. Celles-ci prévalent tant pendant qu’après les travaux. Une proportion de 44% des commerçants craint même que la longue durée du chantier mène à la fermeture de leur entreprise. D’autres inquiétudes s’ajoutent au sujet des enjeux du stationnement, de fluidité de la circulation et de livraison des marchandises.

Solutions attendues

Un éventuel programme municipal de compensation prévoyant jusqu’à 30 000$ de dédommagement par année de travaux ne suffit pas à rassurer les entrepreneurs touchés. Pour la SDC Montcalm, «ce n’est plus une question d’information à propos du projet de tramway, c’est plutôt le moment de trouver des solutions tangibles. En plus de l’acceptabilité sociale du projet, la Ville doit aussi se soucier de son acceptabilité commerciale».

Le maire de Québec, Bruno Marchand, a plusieurs fois répété qu’il est sensible aux doléances des commerçants du quartier Montcalm. Il entend continuer les discussions tant avec la SDC qu’avec le bureau de projet du tramway afin d’atténuer les irritants. Pour ce qui est du concept de rue partagée, il est peu probable que le scénario change. La Ville vient d’ailleurs d’acquérir le terrain de l’ancienne station-service au coin de la rue Cartier, en vue d’y aménager une station et un parc.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.