Actualités
09:20 20 juin 2022 | mise à jour le: 20 juin 2022 à 09:20 Temps de lecture: 3 minutes

Pâtisserie: Coup de circuit international pour l’école Fierbourg

Pâtisserie: Coup de circuit international pour l’école Fierbourg
Photo: Métro Média Mona LechasseurLe duo de Fierbourg (avec tabliers) représentera le Québec et le Canada.

La Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec et l’École hôtelière Fierbourg ont annoncé la participation de Mathilde Carrier, sous-cheffe pâtissière à l’Hôtel Le Château Laurier Québec et d’Yves Marie Rolland, chef pâtissier, chocolatier et enseignant au DEP en pâtisserie à l’école Fierbourg au concours international Mondial des Arts sucrés.

L’évènement, qui a vu le jour en 2008, aura lieu du 28 au 31 octobre à Paris, en France. L’homme et la femme iront représenter le Québec et le Canada dans ce concours, qui regroupera seize pays. Ils devront créer 136 réalisations et trois pièces artistiques, pour 20h de travail par équipe une fois sur place. Les participants devront s’inspirer du thème de l’origine des sens, et faire un lien avec la biodiversité, les différentes formes de la vie et plus précisément, le rapport à la naissance, qui est la première étape du vivant. «En tant qu’enseignant, je sors de ma zone de confort, parce que c’est une nouveauté pour moi. Le résultat de la compétition sera l’addition de notre investissement personnel et de l’accompagnement», a indiqué Yves Marie Rolland, enseignant en pâtisserie à Fierbourg.

En plus de la qualité de la présentation, les juges noteront l’utilisation des produits de saison, le gaspillage et la diminution du sucre dans les recettes, de quoi amener encore plus de conscience pendant le processus de création.

«C’est valorisant pour notre métier ainsi que pour la transmission du savoir.»

-Yves Marie Rolland, enseignant en pâtisserie à Fierbourg

Saveurs locales

On souhaite en mettre plein la vue et les sens avec des produits d’entreprises de la région de Québec, comme Miel des Ruisseaux de Québec et la Ferme du Capitaine de l’Île-d’Orléans. «C’est un honneur pour moi de participer à cette belle compétition et de représenter le Québec et le Canada. C’est l’occasion de démontrer nos talents avec les produits d’ici tout en utilisant leurs précieux produits. Merci pour votre soutien», a indiqué Mathilde Carrier.

Le Mondial des Arts sucrés, c’est quatre jours de compétition et 18 mois de préparation pour les participants. Il vise à promouvoir la pâtisserie à travers le monde et à trouver les jeunes talents de demain. On estime à huit millions le nombre de personnes touchées dans le monde.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.