Actualités
15:56 25 mai 2022 | mise à jour le: 25 mai 2022 à 16:17 Temps de lecture: 2 minutes

Nouvel appel d’offres pour intégrer l’exploitation du tramway

Nouvel appel d’offres pour intégrer l’exploitation du tramway
Photo: Illustration gracieuseté – Ville de QuébecLe troisième élément clé du projet de tramway aura pour mission d’assurer la communication et la fluidité entre tous les systèmes d’exploitation et de mobilité (SEM).

MOBILITÉ. Après ceux nécessaires à solliciter des partenaires pour le matériel roulant et son entretien ainsi que pour la construction des infrastructures, un troisième appel d’offres vient d’être lancé dans le projet du tramway. Par cette démarche, la Ville de Québec veut s’adjoindre une firme experte qui saura intégrer les différents systèmes d’exploitation et de mobilité (SEM) au réseau de transport en commun.

Ces outils technologiques désignent l’ensemble des composantes qui permettront d’exploiter le tramway au quotidien. Il s’agit d’un réseau d’équipements communiquant entre eux pour connaître instantanément l’état du service de tramway et assurer sa connexion avec le réseau routier environnant. Cela suppose l’acquisition d’un logiciel de gestion technique centralisée.

«La communication des SEM sert notamment au partage d’information aux voyageurs, à la sécurité des usagers de la route, à la perception des titres de transport ainsi que la gestion de la mobilité des autres modes de déplacement, incluant les services d’urgence. La Ville de Québec utilise déjà des SEM. Par exemple, lors de la priorisation aux feux de circulation effectuée par le gestionnaire artériel, ou encore avec les valideurs de titres dans les autobus du RTC», explique Benoît Carrier, directeur division de la conception et de l’intégration au Bureau de projet du tramway de Québec.

Précisions que l’appel d’offres porte sur le choix d’une firme qui assurera le rôle d’intégrateur des SEM. La firme retenue agira ainsi comme chef d’orchestre afin de coordonner l’implantation des différents systèmes d’exploitation et de mobilité. Le soumissionnaire sélectionné devra collaborer, entre autres, avec les deux partenaires privés qui seront choisis pour le matériel roulant et les infrastructures.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.