Actualités
13:47 13 mai 2022 | mise à jour le: 13 mai 2022 à 13:47 Temps de lecture: 2 minutes

Les Urbainculteurs nouveaux gestionnaires du Centre éducatif à ExpoCité

Les Urbainculteurs nouveaux gestionnaires du Centre éducatif à ExpoCité
Photo: FacebookDès juillet, les Urbainculteurs gèreront les activités à ExpoCité et au Grand marché de Québec.

ÉDUCATION. Le mandat de gestion du Centre éducatif en agriculture urbaine à ExpoCité a été confié aux Urbainculteurs.

Cet organisme fait du développement de l’agriculture adaptée au contexte urbain sa spécialité depuis 2009.

À partir du mois de juillet, l’organisme gèrera les diverses activités agricoles et horticoles sur le site d’ExpoCité. On trouvera à l’extérieur des stations ludiques et éducatives, comme des potagers en plein sol, hors sol et hydroponique, une culture fruitière, du compostage et une ruche. En plus des ateliers thématiques, un rallye éducatif sera offert pour les familles et les groupes scolaires où des guides en horticulture seront présents pour partager leur savoir.

À l’intérieur du Grand Marché de Québec, des animateurs seront présents pour informer les visiteurs sur certains aspects de l’agriculture urbaine.  « Nous prévoyons de nombreuses activités interactives avec les jeunes et moins jeunes afin de transmettre le mieux possible notre passion aux citoyens, les rendre ainsi plus autonomes dans leur production de nourriture et plus conscients aussi des enjeux relatifs à l’agriculture urbaine et de proximité», a indiqué le directeur général des Urbainculteurs, Johann Girault.

Actions concrètes concertées

Ce projet répond aux objectifs du Plan d’action en agriculture urbaine 2020‑2025 de la Ville de Québec et à l’objectif d’accroissement de la superficie de surfaces perméables, végétalisées et biodiversifiées du Plan d’action en écoresponsabilité d’ExpoCité.

L’investissement se chiffre à une hauteur d’environ 200 000$ de la part de la Ville, du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et par les différents collaborateurs. Les Urbainculteurs devront bonifier le projet à une hauteur minimum de 20% en revenus autonomes.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.