Actualités
12:10 3 mai 2022 | mise à jour le: 3 mai 2022 à 07:00 Temps de lecture: 2 minutes

Bruit en ville: «Ce n’est pas des caprices, c’est agressant!» – Le maire Bruno Marchand

Bruit en ville: «Ce n’est pas des caprices, c’est agressant!» – Le maire Bruno Marchand
Photo: iStockLes policiers donneront des contraventions aux conducteurs de véhicules modifiés.

COMMUNAUTÉ. Au mois de mai, vous pourriez apercevoir dans le centre-ville des policiers mener des opérations policières pour contrôler les bruits excessifs causés des véhicules modifiés.

La modification au règlement permet davantage de leviers au corps policier pour intervenir auprès des conducteurs bruyants. «On va travailler avec le règlement qu’on a adopté, qui impose des amendes entre 150$ et 1000$ pour ceux qui ne respectent pas les règles. On souhaite un Vieux-Québec animé, mais pas avec le bruit de moteurs et de silencieux modifiés», s’est exprimé le maire de Québec Bruno Marchand durant son point de presse pré-conseil de lundi.

Des résidents exaspérés

Les résidents dénoncent le bruit causé par les véhicules modifiés, qui nuit à leur quiétude. «On tient à une qualité de vie intéressante. Honnêtement, c’est très désagréable. C’est agressant, ce n’est pas des caprices.»

Le maire a d’ailleurs précisé que c’est le Service de police qui gérera les opérations policières et les communications à la population. Il invite aussi les citoyens et les élus à informer la ville des autres secteurs problématiques sur le territoire.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.