10:22 28 avril 2022 | mise à jour le: 28 avril 2022 à 14:14 Temps de lecture: 2 minutes

Le banquet philanthropique rapporte 29 000$ à la Maison L’Éclaircie

Le banquet philanthropique rapporte 29 000$ à la Maison L’Éclaircie
Photo: gracieuseté - Studio Le CielSur la photo, on retrouve: William Plamondon, président du c.a. de JPQ, Catherine Hébert, administratrice, Serge Beauchemin, président d’honneur, Serge Beausoleil, président de la Fondation Beausoleil et partenaire de l’événement, Marie-France Poulin, conférencière invitée, Vincent Poulin Bernier, administrateur, Eric Marquis, administrateur, Alice Magny, administratrice, Andréa Lahaie, administratrice, et Rachelle Séguin, administratrice.

ENTRAIDE. Après une longue pause d’activités publiques, les Jeunes Philanthropes de Québec ont réalisé un record de dons et de participation à un événement. Leur récent banquet philanthropique tenu au Château Frontenac a réuni 300 convives et permis d’amasser 29 000$ au profit de la Maison L’Éclaircie.

Cette somme aidera l’organisme régional dans sa mission auprès des personnes de 14 ans et plus, qui vivent des troubles alimentaires en lien avec l’anorexie et la boulimie. Les dons amassés serviront notamment à augmenter les heures de travail des intervenants en trouble alimentaire. Ils permettront également de diminuer l’attente pour agir plus rapidement et d’assurer une transition numérique pour optimiser ses services.

«Il y a une hausse marquée des demandes et nous avons désormais une liste d’attente, ce qui fait qu’une personne ayant besoin de notre aide pourrait attendre de trois à six mois avant de recevoir le soutien nécessaire», indique Myriame Trudel, directrice générale de la Maison L’Éclaircie. Elle était accompagnée de François Guay, un ancien bénéficiaire de l’organisme qui en a profité pour livrer un touchant témoignage personnel.

Interventions inspirantes

Une conférence sous forme d’échange entre Serge Beauchemin, président d’honneur de la soirée et associé directeur chez AQC Capital, et Marie-France Poulin, vice-présidente du Groupe Camada et de Kalia, a permis d’approfondir le sujet de la philanthropie. Ce fut l’occasion d’en connaître plus sur le parcours de Mme Poulin et, surtout, d’inspirer les centaines de jeunes professionnels présents dans la salle.

«Il faut simplement commencer par un petit pas, chaque jour», a déclaré M. Beauchemin. Par ailleurs, Serge Beausoleil, a profité de la soirée pour lancer la Fondation Beausoleil. Il s’est aussi adressé aux invités pour démystifier le don par action.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.