Actualités
16:00 6 février 2022 | mise à jour le: 6 février 2022 à 17:57 Temps de lecture: 1 minutes

La tolérance de la police achève

La tolérance de la police achève
Photo: Josie Desmarais/MétroLes conducteurs recevront une contravention si leur véhicule se trouvent encore sur la voie publique.

MANIFESTATION. Après avoir remis des avis de courtoisie aux camionneurs en début de journée dimanche, le Service de police de Québec a mis une limite claire à sa tolérance.

À partir de 17h, tout véhicule stationné dans un espace prohibé était passible d’une contravention et d’un remorquage. Cela visait particulièrement les derniers camions stationnés sur le boulevard René-Lévesque. À 17h15, les derniers camions reprenaient la route. La police a d’ailleurs remis des contraventions pour divers cas d’inconduites pendant la nuit dernière.

Quelques centaines de personnes manifestaient toujours à la mi-journée, pendant que des véhicules lourds et des camions quittaient le centre-ville vers leur région. Les manifestants ont promis de revenir dans deux semaines si les mesures sanitaires sont les mêmes.

Opération déneigement

La Ville de Québec a d’ailleurs émis un avis de déneigement. Le stationnement est interdit dans la nuit du 6 au 7 février. Les opérateurs espèrent la collaboration des citoyens pour pouvoir déblayer efficacement.

Plus de détails à venir

À lire aussi : https://www.quebechebdo.com/actualites/national/304380/convoi-pour-la-liberte-des-milliers-de-manifestants-a-quebec/

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • Jean N’apprend

    Bravo pour la gestion de cette « activité» qui malheureusement entache les camionneurs. Protégeons notre santé et ceux qui s’en occupent.