Actualités
13:55 22 décembre 2021 | mise à jour le: 22 décembre 2021 à 13:55 Temps de lecture: 3 minutes

Familles recherchées pour mesurer la qualité de l’air

Familles recherchées pour mesurer la qualité de l’air
Photo: Capture d'écran(Capture d’écran Google maps)

SANTÉ. Des familles du Vieux-Limoilou, de Lairet et de Maizerets sont recherchés pour participer au projet Limoil’Air.

Les 75 capteurs de particules fines seront installés au printemps 2022 sur les toitures et les balcons des habitations de ces quartiers, et les données y seront collectées sur une année sur une plateforme Web, à partir de laquelle elles pourront ensuite être mises en relation avec d’autres données environnementales. Pendant la réalisation du projet, les ménages participants auront accès à plusieurs ateliers et formations offerts par divers experts.

Cette démarche de sciences citoyenne permettra aux résidents des ménages de faire un suivi quotidien de la qualité de l’air de leur quartier et de s’approprier de nouvelles connaissances quant aux enjeux environnementaux. «Depuis plus d’une décennie, l’enjeu de la qualité de l’air est au centre des préoccupations des citoyennes et citoyens de nos quartiers. Toutefois, faute de connaissances ou de moyens, plusieurs ont l’impression que le débat se fait loin d’eux», a expliqué Raymond Poirier, président du conseil de quartier du Vieux-Limoilou.

«Avec ce projet, on veut s’outiller, se doter d’une compréhension élargie des enjeux, des réalités et des méthodes relatives à l’analyse de la qualité de l’air.»

– Raymond Poirier, président du conseil de quartier du Vieux-Limoilou

Plusieurs organismes impliqués

Chapeauté par le conseil de quartier du Vieux-Limoilou et la plateforme Revolv’Air (revolvair.org), le projet est réalisé grâce au Fonds écoresponsable de la Caisse Desjardins de Limoilou, ainsi qu’avec la collaboration du député de Jean-Lesage, Sol Zanetti. Les conseils de quartier de Lairet et de Maizerets participent également à l’initiative. «Nous avons répondu présents, car, pour nous, le projet est novateur tant par sa nature que par ses objectifs. Il n’y a eu que peu de projets du genre réalisés à large échelle, à la jonction entre sciences citoyennes et analyse environnementale», a déclaré Alain Sauvé, directeur général de la Caisse Desjardins de Limoilou.

Limoil’Air figure parmi les quatre premiers projets financés par le Fonds écoresponsable mis sur pied par la Caisse Desjardins de Limoilou. Plus de 1M$ont été rendus disponibles afin d’appuyer des initiatives environnementales menées dans Limoilou.

Les personnes intéressées peuvent se manifester en remplissant le formulaire disponible à l’adresse bit.ly/limoilair.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *