Actualités
20:11 14 décembre 2021 | mise à jour le: 14 décembre 2021 à 20:56 Temps de lecture: 3 minutes

Des baisses de taxes à L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin

Des baisses de taxes à L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin
Photo: Métro Média archivesLes Villes autonomes de l’agglomération de Québec profitent de l’ajustement à la baisse de la quote-part pour réduire le fardeau fiscal de leurs contribuables.

FISCALITÉ. Comme promis, les administrations municipales de L’Ancienne-Lorette et de Saint-Augustin ont profité des importants remboursements sur les frais d’agglomération pour remettre de l’argent dans les poches de leurs contribuables. Puisque la législation ne prévoit pas de modalités de remise directe d’argent aux citoyens, cela se concrétisera par des baisses de taxes foncières, ainsi que par des services à moindre coût et des infrastructures payées comptant.

L’Ancienne-Lorette réduit la taxe de 2,5%

Pour l’année 2022, les Lorettains profiteront d’une réduction de 2,5% de la taxe foncière. S’ajoute une aide à la relance économique de 2,5% pour les commerçants, jusqu’à concurrence de 1250$. De plus, la Ville absorbe l’impact de 2,2% d’inflation sur le coût de la vie. Le taux foncier résidentiel passe de 0,9108 à 0,8637 du 100$ d’évaluation. Ainsi, pour une résidence moyenne de 298 083$, la facture de taxes globale recule de 3084$ à 3007$, pour une diminution de 76,99$. Cela maintient le compte de taxes comme étant le plus avantageux dans l’agglomération de Québec.

Dans l’ensemble, le budget de fonctionnement de 32,7M$ est en baisse de 4,95%. Les services de proximité accaparent 17,6M$ des dépenses d’opération. Pour l’instant, la Ville garde en réserve les 21M$ obtenus pour la surfacturation de l’agglomération. Une rencontre est envisagée avec la ministre des Affaires municipales pour voir l’ensemble des options potentielles. Une réflexion sera également amorcée afin d’étudier l’opportunité de réduire la dette à long terme de 35,7M$.

Du côté du Programme quinquennal d’immobilisations (PQI) 2022, les investissements prévus s’élèvent à 12,1M$. Parmi les principales dépenses, on retrouve 9,5M$ pour divers travaux de voirie (infrastructures, aqueduc et égout) et 1,1M$ pour les bâtiments, dont principalement la rénovation de la bibliothèque.

Facture abaissée de 8% à Saint-Augustin

L’amélioration de la situation financière de la Ville permet l’abolition de la surtaxe à la dette d’environ 4%. Celle-ci visait à ramener à un niveau plus soutenable l’important déficit de la municipalité qui a atteint plus de 120M$ au milieu des années 2010. Les efforts se poursuivent pour réduire le déficit (rendu à 55M$) autour de 30M$, soit l’équivalent du budget de proximité. La baisse de la quote-part d’agglomération favorise un autre ajustement de 4% du taux (0,9772 du 100$) de taxation foncière. Pour la maison moyenne évaluée à 373 584$, le compte de taxes incluant les services s’élèvera à 4108$ en 2022, en baisse de 366$.

Un montant total de 89M$ est inscrit au Programme quinquennal d’immobilisations (PQI), dont 22M$ en 2022. Les principaux investissements concernent le réaménagement et l’agrandissement de l’hôtel de ville (3,5M$), l’aménagement du terrain du Centre communautaire multifonctionnel du secteur est (1,1M$) et la restauration du marais épurateur du lac Saint-Augustin (500 000$). Plusieurs travaux de voirie sont aussi prévus, dont la réfection de la rue Notre-Dame et du chemin du Roy (3,9M$), le réaménagement des intersections de la route 138 et des routes Fossambault et Tessier (3M$), ainsi que la réfection de la rue Pierre-George-Roy (2,8M$).

Coussin de réserve

Les deux Villes autonomes conservent les sommes remboursées par l’agglomération comme coussin de réserve. La réflexion sur leur utilisation est en cours.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.