Actualités
15:51 7 décembre 2021 | mise à jour le: 8 décembre 2021 à 06:45 Temps de lecture: 5 minutes

Budget 2022: gratuités et crédit de taxes

Budget 2022: gratuités et crédit de taxes
Photo: Métro Média Mona LechasseurLe maire a présenté le prochain budget en compagnie de l'équipe des finances.

FINANCES. Gratuités pour les citoyens, crédit de taxes de 10% pour des commerçants: Les effets de la pandémie semblent s’estomper dans le tout premier budget de la Ville de Québec sous l’administration Marchand. Le budget 2022 se présente sous le signe de l’équilibre entre les revenus, à la hauteur de 1 655,8 M$, et les dépenses de fonctionnement qui totalisent 1 655,8 M$. Il s’agit d’une hausse de 74,2 M$ (4,7 %) par rapport au budget précédent.

Des ajouts de services aux citoyens de 48,9 M$ (3,1 %) contribuent principalement à l’augmentation du budget, alors que la dette nette au budget 2022 s’établit à 1 543,3 M$, en baisse de 10,0 M$ par rapport aux projections 2021.

Relance post-pandémie

De manière temporaire, la nouvelle administration accorde un crédit de taxes de 10% pour les propriétaires d’immeubles abritant des commerces qui ont pignon sur rue, comme des hôtels, commerces de détails, et des restaurants situées sur les rues commerciales pour un maximum de 5000$ par propriétaire. Cette mesure concerne 1200 propriétaires, dont 60% sont aussi entrepreneurs. «C’est la mesure dont je suis le plus fier, a lancé le maire Bruno Marchand. On va voir l’effet de ce crédit cette année. Nous pouvons au besoin le maintenir deux ans au maximum.» Un plan de relance pour l’industrie touristique, une bonification de grands évènements, particulièrement dans les quartiers, font aussi partie des actions.

Services aux citoyens

Les taxes que versent les citoyens de Québec et les commerçants constituent plus des ¾ des revenus de la Ville. Les augmentations prévues au budget 2022 de l’ordre de 2,2% sont engendrées principalement par des initiatives qui concernent la relance de l’économie post-pandémie et l’essor de la Ville.

En ce qui concerne le Service de police de Québec, 4,7 % du budget est prévu pour bonifier les programmes de la Sécurité publique pour la lutte contre le proxénétisme et la pornographie juvénile ainsi que pour la lutte au trafic d’armes et à la violence conjugale. Ce montant concerne aussi l’équipe nationale de soutien à l’application de la Loi sur les armes à feu, et l’Escouade nationale de répression du crime organisé de Québec.

Préservation des aménagements

300 000$ est prévu pour rehausser l’entretien des parcs, et 200 000$ ira à la protection des boisés. En ce qui concerne la préservation du patrimoine, on prévoit un montant de 200 000$ pour amorcer de nouveaux mandats contribuant à la mise en valeur du patrimoine, et 500 000$ pour la tenue du congrès de l’Organisation des villes du patrimoine mondial.

Nouvelles gratuités

On voit l’abolition des frais de retard dans les bibliothèques de Québec, et des frais d’accès aux bases de plein air. De nouveaux cours de natation pour les jeunes seront aussi offert gratuitement. «Ce n’est certainement pas évident pour l’équipe en place de voir arriver une nouvelle administration politique, a confié le maire. J’ai senti tout au long du processus une collaboration et une ouverture de l’équipe des finances pour trouver des solutions.»

Bonifications sociales

Certaines mesures proviennent directement de la nouvelle administration Marchand, dont une hausse de subventions pour le soutien aux organismes qui travaillent entre autres avec les itinérants et les aînés. On note aussi l’ajout de services en lien avec le nouveau Centre de glaces et les centres communautaires,  et le Programme Vacances-Été. Un montant de 0,1 M$ est prévu pour une démarche sur la diversité, l’inclusion et l’équité. Enfin, il y a bonification de l’accompagnement à la recherche de logement et d’hébergement d’urgence.

Développement durable

Un montant de 30 M$ concerne directement le développement durable. 19,6 M$ est alloué spécifiquement pour les actions climatiques. Un plan de développement de vélo est également prévu, particulièrement pour bonifier l’offre de service en hiver.

Les investissements pour le tramway de Québec sont de l’ordre de 284,1 M$ en 2022. «On vise le début d’opération du tramway en 2028.» Il est aussi question de planter 20 arbres pour chaque arbre coupé en raison de l’implantation du tramway. Des communications sont toujours en cours auprès du gouvernement pour la répartition des investissements.

Le projet de Centre de biométhanisation, qui changera grandement les habitudes des citoyens, est passé de 190 M$ à 210 M$. Les 20 M$ supplémentaires sont attribuables aux effets de la pandémie qui ont causé des retards sur les chantiers, sur les chaines d’approvisionnement et sur la hausse des prix des matériaux. La mise en opération est prévue en novembre 2022.

Plan quinquennal

Des investissements de 5 935,0 M$ sont prévus au Plan d’investissement quinquennal 2022-2026. En outre, pour 2022, les investissements prévus sont de 1 005,6 M$ dont 940,6 M$ pour la Ville et 65,0 M$ pour le RTC.

Selon le maire, le budget tient compte des demandes de l’opposition, comme la protection de source d’eau potable, le centre pour les aînés ainsi que la modernisation des bibliothèques et du centre communautaire. «En frais de collaboration avec les partis d’opposition, pour ma part c’est mission accomplie», a-t-il conclu.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.