Actualités
10:15 3 décembre 2021 | mise à jour le: 3 décembre 2021 à 10:15 Temps de lecture: 3 minutes

Des tricots pour la maison Revivre

Des tricots pour la maison Revivre
Photo: Métro Média Mona LechasseurLes femmes sont très satisfaites de leurs créations.

ENTRAIDE. Un groupe de femmes de la Résidence Saint-François, située sur la 3e Avenue, se rassemble tous les lundis pour une bonne cause. Ensemble, elles tricotent avec de la laine et des aiguilles pour créer une panoplie de foulards et de tuques faits à la main.

Ces accessoires serviront à garder au chaud les hommes en situation d’itinérance de la maison Revivre. «Avec un projet qui soutient une bonne cause, les résidentes sont encore plus motivées à créer ces accessoires hivernaux, explique François Côté, coordonnateur des loisirs. Elles se sentent bien utiles.»

Beaucoup d’avantages

Le projet, qui a repris en septembre dernier après des mois de pandémie, contribue aussi à diminuer l’isolement social. La résidente Michelle Mayer apprécie ses lundis après-midi en bonne compagnie. «En plus de contribuer à la cause, cela me permet de rencontrer de belles personnes que je n’aurais pas connues autrement. C’est aussi bon pour la dextérité de mes mains et de mes doigts aussi!»

De son côté, Thérèse Laflamme voit en ce projet une belle façon de nourrir les valeurs de compassion et d’entraide. «Je suis une fille de gang et j’aime me sentir utile. Je connais bien les gestionnaires de la maison Revivre pour avoir collaboré avec eux. Ce sera un plaisir de leur remettre tous les accessoires tricotés depuis plusieurs mois.»

Des activités et du plaisir

Il faut dire que les activités de loisirs ne manquent pas à la Résidence Saint-François. Entre autres, des cafés neurones, des bingos, des spectacles avec musiciens, des danses en ligne, du yoga sur chaise et du conditionnement physique meublent l’horaire et le temps. «Les gens aiment aussi les sorties au restaurant, les boutiques mobiles et les ventes de garage», poursuit François Côté.

La Maison Revivre possède une capacité de 20 lits pendant la Covid, permettant une nuit sécuritaire et paisible aux hommes de plus de 18 ans sans domicile fixe. La durée du séjour varie entre un jour et 90 jours selon la situation de la personne ainsi que de sa volonté à se mobiliser. Un accompagnement individuel ainsi que de l’orientation vers les ressources appropriées sont également offerts. Les tricots de la Résidence s’inscrivent dans leur service d’aide vestimentaire pour ceux qui ne peuvent pas s’offrir de vêtements adéquats.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.