Actualités
20:46 1 décembre 2021 | mise à jour le: 1 décembre 2021 à 20:48 Temps de lecture: 3 minutes

Un hiver doux avec de copieuses précipitations

Un hiver doux avec de copieuses précipitations
Photo: Photo iStock

Même si le portrait de la saison hivernale ne sera pas exactement le même que l’année passée, on prévoit encore un hiver confortable, avec beaucoup de précipitations qui pourraient être variées.

«Pour les trois mois de l’hiver, on peut dire que le mois de décembre devrait être plus froid que les deux autres mois. On a donc de fortes probabilités d’avoir un Noël blanc», rassure d’emblée le météorologue de Météomédia Bertin Ossonon quant à la possibilité que le couvert blanc fonde d’ici le 24 décembre.

Températures douces

Cette année encore, en raison du phénomène La Niña, [une eau anormalement froide dans le Pacifique qui favorise un apport de froid dans l’ouest de l’Amérique du Nord], des températures plus douces devraient s’amener vers le Québec.

«En allant vers les mois de janvier et de février, on aura plus de douceur. On sera un peu à l’abri des grands froids. Ça ne veut pas dire qu’on n’aura pas de journées à -20 degrés Celsius, mais quand ce sera le cas, ce sera de brefs épisodes», prévoit M. Ossonon.

Selon le spécialiste, on a en moyenne environ 24 ou 25 nuits par hiver où la température atteint -20 degrés Celsius. Cette année, cette moyenne ne devrait a priori pas être atteinte en raison de la douceur ambiante.

De la neige bien présente

Alors que la quantité de neige attendue pour la région de la Capitale-Nationale atteint en moyenne 200 à 210 cm au sol, cette année, ces quantités devraient être dépassées à l’issue des trois mois. «Il y a plusieurs facteurs qui expliquent cela. Le plus prépondérant, c’est La Niña», rappelle le météorologue. On devrait tout de même recevoir de six à sept bordées [chutes de neige de 15cm ou plus en peu de temps] dans la région, soit la moyenne attendue.

Mais il n’y a pas que la neige qui sera de la partie. Cette année, en raison de la douceur attendue, les tempêtes pourraient rapidement se transformer en pluie verglaçante et même en pluie tout le long de la vallée du Saint-Laurent, de Montréal jusqu’à chez nous. «On devrait atteindre 11 jours de verglas durant la saison hivernale», anticipe l’expert.

L’hiver 2021-2022 devrait somme toute être agréable. «On va pouvoir aller jouer dehors. Cela va être très intéressant pour la pratique de sports de glisse ou sortir: il ne fera pas trop froid et il y aura de la neige», conclut M. Ossonon.

 

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.