Actualités
14:56 26 novembre 2021 | mise à jour le: 26 novembre 2021 à 15:18 Temps de lecture: 3 minutes

Baisse de taxes de 8% anticipée à Saint-Augustin

Baisse de taxes de 8% anticipée à Saint-Augustin
Photo: Métro Média - ArchivesLes assemblées du conseil municipal de Saint-Augustin débutent à 18h30 désormais en 2022.

MUNICIPAL. Bien qu’il compte maintenir les efforts de réduction de la dette, le maire de Saint-Augustin ouvre la porte à une réduction des taxes foncières pour 2022. Selon Sylvain Juneau, cette intention qui reste à être approuvée par le conseil municipal à la mi-décembre, lors de l’adoption du budget, pourrait atteindre 8%. Celle-ci serait justifiée par l’amélioration de la situation financière au-delà des espérances.

Dans un courriel transmis aux médias, le maire réélu pour un troisième mandat le 7 novembre dernier affirme que la dette astronomique de la Ville a été rabattue de plusieurs dizaines de millions de dollars. Ce résultat a été atteint tout en maintenant d’importants investissements dans les infrastructures (routes, bâtiments et autres).

«Ainsi, explique-t-il, le récent jugement obtenu en Cour d’appel dans le dossier des quote-parts permettra au conseil de considérer l’élimination de la surtaxe dédiée à la dette. Il s’agit d’une réduction d’environ 4% sur le compte de taxes. Par ailleurs, les discussions vont bon train avec la ville centre pour arriver à un abaissement de la quote-part 2022 de l’ordre de 2,5M$. Dans cette éventualité, le compte de taxes des Augustinois pourra être ajusté à la baisse d’un autre 4%.»

Cet ajustement à la baisse de 8% du compte de taxes 2022 serait suivi d’un gel jusqu’en 2025, comme promis en campagne électorale. «Bien sûr, insiste M. Juneau, sans compromettre le plan de remboursement de la dette ni les dépenses en immobilisation.» De plus, toujours sous réserve de l’accord des membres du conseil municipal, le taux de taxation sera ajusté dès 2022. Une mesure qui vise à annuler l’impact de la hausse de valeur foncière induite par la récente révision du rôle d’évaluation.

Création d’une réserve

Parmi les autres éléments qui seront soumis à l’approbation du prochain conseil figure l’affectation à même le surplus accumulé d’un fonds de roulement de 10M$. «Prévu dans les règles de fiscalité municipale, ce type de réserve permet à une Ville de s’emprunter à elle-même. Elle peut ainsi étaler le remboursement de certaines dépenses en immobilisation sur plusieurs années, sans payer d’intérêt», indique le maire Juneau, qui souhaite aussi étaler le paiement du compte de taxes sur 12 versements égaux.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.