Actualités
09:05 4 novembre 2021 | mise à jour le: 4 novembre 2021 à 09:22 Temps de lecture: 3 minutes

Vies prétrifiées exposées au Musée de la civilisation

Vies prétrifiées exposées au Musée de la civilisation
Photo: Métro Média Mona LechasseurLa technique du moulage a permis de connaître la position de la personne à son décès.

EXPOSITION. Le Musée de la civilisation a donné un avant-goût de sa prochaine exposition internationale intitulée Pompéi. Cité Immortelle en dévoilant le 3 novembre dernier l’une des pièces les plus lugubres de ses collections.

Il s’agit du moulage en plâtre d’une femme de Pompéi dont le corps a été pétrifié lors de l’éruption funeste du Vésuve. Ce volcan est connu pour avoir détruit la ville en l’an 79. L’équipe du Musée de la civilisation ainsi que deux restaurateurs du Musée Archéologique National de Naples en Italie ont procédé minutieusement à son déballage. «Cette figure rejoint trois autres pièces sur le podium qui seront situées à la fin de l’exposition, a expliqué Stéphan La Roche, président-directeur général du Musée de la civilisation. On voit aussi un porcelet, un enfant et un autre adulte.»

L’équipe a déposé avec beaucoup de minutie la pièce de collection.

Les quatre moulages appartiennent au Parc archéologique de Pompéi. «L’exposition de ces êtres qui ont vécu il y a bien longtemps amène certainement beaucoup d’émotions, poursuit-il. On voit l’expression de détresse sur les visages, ce qui amène au recueillement.» En effet, la technique de moulage des empreintes laissées par les corps dans la cendre permet de distinguer le visage et la posture de la personne.

Exclusivité canadienne

L’histoire de Pompéi et de son tristement célèbre volcan revivront à travers 110 objets, qui décriront la richesse et le savoir du peuple romain ayant habité la cité avant sa destruction. Le Musée de la civilisation est la seule institution canadienne à accueillir cette exposition. L’organisation collabore avec les concepteurs Tempora, le Musée Galileo de Florence, le Musée Archéologique National de Naples et le Parc Archéologique de Pompéi.

«On peut sentir l’effroi sur le visage des personnes par la force inimaginable du volcan Vésuve.»

– Stéphan La Roche, président-directeur général du Musée de la civilisation

En dévoilant les coulisses de l’exposition avant son ouverture officielle, le président-directeur général du Musée de la civilisation souhaite mettre en lumière les partenariats et le travail minutieux des artisans qui travaillent souvent dans l’ombre. «C’est un très beau moment pour notre Musée, a-t-il confié. L’atmosphère s’installe et les objets prennent place dans leur vitrine grâce au savoir-faire de nos employés et de partenaires qui réalisent des miracles, particulièrement lorsqu’il s’agit d’une exposition internationale de cette envergure.»

L’exposition ouvrira ses portes le 18 novembre prochain.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *