15:27 8 octobre 2021 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 14:33 Temps de lecture: 4 minutes

Sur les traces de Louis Hébert: Épauler les agriculteurs de demain

Sur les traces de Louis Hébert: Épauler les agriculteurs de demain
Photo: gracieuseté Sur les traces de Louis HébertLe concours agricole Sur les traces de Louis Hébert est de retour pour une cinquième année consécutive.

Le concours d’entrepreneuriat agricole Sur les traces de Louis Hébert est à la recherche de candidats dans la Capitale-Nationale pour son édition 2021-2022. «C’est une excellente occasion de développer un réseau de contacts avec les acteurs du milieu», fait valoir la membre du comité organisateur Cathy Chenard.

Chaque année depuis 2017, le concours permet à toute personne ou groupe de personnes qui développe un projet agricole de tenter sa chance pour faire partie des quatre finalistes qui se mériteront des bourses de 5000$, 3500$, 2000$ et 1000$. Les critères d’admissibilité sont assez simples. Les participants doivent: être basés dans la grande région de Québec et de Lévis, démontrer qu’ils peuvent se verser un salaire tout en maintenant la viabilité de leur projet en trois ans ou moins et ne doivent pas être propriétaires d’une entreprise agricole déjà établie.

Aucune limite d’âge n’est imposée aux participants. «Notre bassin de candidatures est très large. Ça peut aller du jeune étudiant qui vient de finir ses études collégiales au quinquagénaire qui envisage un changement de carrière», confie Mme Chenard. Chacun des candidats a l’occasion de présenter son projet devant les membres du comité de sélection, composé de spécialistes du monde de l’agriculture.

Les quatre projets choisis par le comité disposent ensuite de plusieurs mois pour préparer une présentation, incluant un plan d’affaire, de leur entreprise afin de convaincre le jury du concours pendant la finale, qui aura lieu en mars 2022 lors de la prochaine édition.

Nombreux avantages

D’après Mme Chenard, bien que ce soit un beau bonus, l’argent n’est pas la motivation principale pour les agriculteurs qui se lancent dans l’aventure.

«Chacun des finalistes se fait offrir gratuitement les services d’un agroéconomiste pour peaufiner son projet. C’est un énorme coup de pouce qui leur servira pendant longtemps, parce que ça leur permet d’apprendre à structurer leurs idées et de trouver les meilleurs moyens imaginables pour les mettre en action», raconte celle qui en est à sa quatrième année au sein de l’organisation.

En plus de l’aide importante d’un professionnel de la gestion d’entreprise agricole, Sur les traces de Louis Hébert permet à ceux qui atteignent la finale d’avoir une meilleure visibilité dans le milieu. «C’est un sceau d’excellence pour la suite des choses et ça ajoute de la crédibilité aux agriculteurs qui débutent. C’est un coup de pouce non négligeable», affirme Cathy Chenard.

L’environnement à l’honneur

Dans les dernières années, la responsable des communications de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Capitale-Nationale-Côte-Nord a remarqué que la nature des projets agricoles qui sont soumis aux autorités du concours a changé.

Elle a entre autres remarqué que les plus jeunes agriculteurs se tournent davantage vers les modèles de production à plus petite échelle. «Les tendances environnementales se font ressentir aussi dans le domaine. De plus en plus de projets sont construits sur des valeurs de respect de la nature et de l’environnement, avec des méthodes de production plus écologiques, des modèles économiques basés sur le commerce de proximité et la coopération avec d’autres entrepreneurs».

Les productions émergentes, comme l’élevage d’insectes comestibles et l’agriculture urbaine, se font également plus nombreuses au fil des années. Toutefois, le comité de sélection du concours Sur les traces de Louis Hébert ne veut pas se laisser influencer par ce virage vert et compte demeurer aussi impartial que possible, pour laisser la possibilité à tous les types de production de se démarquer.

Les inscriptions sont en cours jusqu’au 25 octobre. Pour en savoir plus au sujet de la compétition, rendez-vous sur le site internet http://www.concourslouishebert.com.

 

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *