13:25 8 octobre 2021 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 14:33 Temps de lecture: 3 minutes

Gravir des montagnes en hommage au don d’organe

Gravir des montagnes en hommage au don d’organe
Photo: iStockDes médecins de partout au Québec prendront part au Défi Chaîne de vie 2021, dans leur région respective.

Le Défi Chaîne de vie, qui rend hommage aux médecins reliés au don d’organe et de tissu, aura lieu simultanément dans 14 centres de plein air du Québec. L’évènement aura lieu dans le cadre de la Journée mondiale du don d’organe et de la greffe, le 17 octobre prochain.

Cette année, des porte-étendards représentant tous les médecins qui exercent dans le domaine dans leur région graviront différentes montagnes de la province et planteront le drapeau de l’organisme Chaîne de vie sur le sommet. Des représentants de l’organisme feront l’ascension de la montagne du centre de ski Le Relais de Lac-Beauport, en compagnie du médecin Samuel Charland-Larivière.

Les différentes équipes grimperont afin d’amasser des fonds pour Chaîne de vie et d’appuyer l’éducation au don d’organe et de tissu en milieu scolaire. «L’éducation a une importance indéniable, autant pour nos professionnels de la santé que pour la population québécoise, souligne la présidente et fondatrice de Chaîne de vie, Lucie Dumont. Depuis ses tout débuts, Chaîne de vie cherche à rallier le monde de la santé et celui de l’éducation afin qu’ensemble, nous puissions agir pour que le plus grand nombre de personnes soient exposées aux messages d’espoir et de solidarité qu’est le don d’organes et de tissus.»

Sensibilisation

Une étude récente du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) mentionne que l’éducation des proches et la sensibilisation au don d’organes dès le niveau scolaire sont des facteurs qui peuvent avoir un impact sur la volonté des familles à consentir le don d’organe que sur leur volonté à respecter le consentement de leur proche.

L’analyse indique également qu’il serait judicieux de prévoir des séances d’information sur le don d’organes dans le cursus scolaire primaire ou secondaire et que cette séance obligatoire devrait figurer dans une loi spécifique au don d’organes.

«Ce rapport vient confirmer ce à quoi j’ai toujours cru en créant le programme éducatif Chaîne de vie, conclut Mme Dumont. Depuis plus de dix ans, notre programme a su démontrer sa pertinence en offrant gratuitement aux enseignants de la quatrième secondaire un programme éducatif clés en main […].»

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *