14:43 12 juin 2021 | mise à jour le: 18 octobre 2021 à 14:38 Temps de lecture: 4 minutes

Incendie important dans Limoilou

Incendie important dans Limoilou
Photo tirée du compte Twitter du Service d'incendie de la Ville de Québec

SINISTRE. Un immeuble à logements a été la proie des flammes aujourd’hui au 459 2e avenue  dans Limoilou. Le troisième étage de l’édifice était en flammes ce qui a nécessité une quatrième alarme et la présence de 65 pompiers sur les lieux. La situation a été déclarée sous contrôle vers 14h10 par le chef via le compte Twitter du Service d’incendie de la Ville de Québec. La Croix-Rouge est sur le lieux pour prendre en charge les sinistrés.

Voici un résumé des événements:

  • Répartition des pompiers à 12h07 pour le feu éclaté dans un immeuble attaché de chaque côté par d’autres bâtiments.
  • Il y a de nombreux appels au 9-1-1 pour signaler l’incendie.
  • Les informations de répartition indiquent des flammes qui s’échappent des fenêtres au 3e étage, une grande quantité de fumée noire, l’évacuation de résidents et la possibilité qu’une personne soit toujours à l’intérieur.
  • Il s’agit d’un immeuble de 3 étages attaché de chaque côté (l’immeuble possède des logements et des chambres en location).
  • Le chef aux opérations augmente les niveaux alarmes pour des effectifs supplémentaires rapidement.
  • Lorsque les premiers pompiers arrivent sur place, des flammes sortent par des fenêtres. Un homme est coincé dans une chambre au troisième étage (l’homme agite un morceau de tissus à la fenêtre).
  • Simultanément, les premiers pompiers sortent une lance d’extinction et une échelle manuelle pour effectuer le sauvetage d’un homme.
  • Des pompiers arrosent par une fenêtre au 3e étage où sortent des flammes (réduire la chaleur) et d’autres pompiers procèdent au sauvetage d’un homme coincé dans une chambre.
  • Il y a mise en place d’une échelle manuelle à un balcon près de la fenêtre où l’homme est coincé.
  • Les pompiers doivent utiliser des outils pour forcer la fenêtre et faire sortir l’homme coincé dans la chambre. Les pompiers sortent l’homme et procèdent à son évacuation par l’échelle sur le balcon.
  • Il y a transport de l’homme qui était coincé par les paramédics (inhalation de fumée).
  • En tout, les paramédics ont effectué l’évaluation de 2 résidents de l’immeuble (une femme et l’homme évacué par les pompiers (seulement l’homme a eu un transport vers un centre hospitalier).
  • Il y a présence de 65 pompiers sur l’intervention qui nécessite une 4e alarme.
  • Les pompiers se retrouvent au 3e étage et à la toiture pour combattre les flammes.
  • Il y a évacuation des bâtiments
  • Le feu se propage du 3e étage à la toiture et il y a des risques de propagation à l’immeuble attaché voisin.
  • L’utilisation des lances d’extinction et des ouvertures à des endroits stratégiques permet d’éviter la propagation du feu à l’immeuble voisin.
  • Les pompiers utilisent des bâches pour protéger les biens des résidents du 2e étage et rez-de-chaussée (réduire le plus possible les dommages par l’eau d’extinction).
  • À 13h16, le chef indique l’aggravation non probable (gros des flammes rabattues).
  • Les pompiers évitent que le feu se propage aux immeubles attachés voisins (le feu se propageait dans la toiture).
  • À 13h56, le chef déclare la situation maîtrisée (code «sous contrôle»).
  • La Croix Rouge va prendre en charge une douzaine de personnes.
  • Les dommages sont majeurs au 3e étage de l’immeuble, le 2e étage et rez-de-chaussée ont subi des dommages par l’eau.
  • La réintégration de l’immeuble attaché voisin est possible en fin d’intervention.
  • Les derniers pompiers quittent à 14h51 après la récupération des équipements.
  • Il y a eu déplacement du Commissariat aux incendies pour déterminer la cause et l’origine du feu. La cause la plus probable de l’incendie est d’origine accidentelle par un article de fumeur.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *