Sections

Société québécoise du cannabis: Québec attend le feu vert d’Ottawa


Publié le 12 juillet 2018

Le cannabis sera légal le 17 octobre

©Photo – Archives

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé  la fin juin, la signature des quatre premiers baux pour les succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dans les villes de Québec, Trois-Rivières, Drummondville et Lévis. Ces premières succursales devraient ouvrir le 17 octobre.

Selon Mathieu Gaudreault, attaché aux affaires publiques et aux communications à la SAQ, la nouvelle société attend l’entrée officielle de la Loi sur le cannabis pour ouvrir ses quatre premières succursales. «Il s’agit d’une filiale indépendante de la SAQ. Il y avait une volonté du gouvernement [du Québec] de faire une différence très marquée entre la SAQ et la SQDC.»

De plus, confie M. Gaudreault, le gouvernement ne veut pas banaliser le produit. Il a précisé que les deux sociétés d’État auront des missions très différentes. «La SAQ, on le sait, a une mission très commerciale en amenant de l’argent dans les coffres de l’État. La SQDC en aura une de conservation de la santé publique. C’est-à-dire amener les consommateurs dans les succursales vers le marché légal et non cibler de nouveaux consommateurs.»

Le relationniste précise que les produits vendus seront de qualité avec une traçabilité. «Il y aura également de l’information sur les contre-indications, les variétés de cannabis et qu’est-ce qu’implique sa consommation.» Le prix de vente reste à définir selon Mathieu Gaudreault. «On a toujours dit qu’on voulait avoir un prix assez bas pour inciter les usagers à délaisser le marché noir, mais pas trop non plus pour banaliser le produit et que cela devienne une commodité.»

Succursales

Une fois le cannabis légalisé, la SQDC pourrait représenter une vingtaine de succursales au Québec et elles seraient toutes accessibles autour du 17 octobre ou dans les jours qui suivent.

Interrogé sur l’emplacement du premier point de service de la ville de Québec, le relationniste n’a pas voulu confirmer ni infirmer la présence d’une succursale dans le secteur Lebourgneuf. «Les locaux sont trouvés, mais les baux ne sont pas encore officialisés. Il reste encore des étapes administratives à compléter avant de prendre possession de ces locaux.»