Sections

Les Voltigeurs reviennent à la maison


Publié le 12 mai 2018

HISTOIRE. Un peu plus de 10 ans après l’incendie qui a détruit le Manège militaire, la cérémonie de prise d’armes, qui s’est déroulée ce matin, a officialisé le retour du régiment Les Voltigeurs de Québec dans la maison mère.

Plusieurs activités protocolaires se sont déroulées en présence de dignitaires dont le premier ministre canadien, Justin Trudeau, suivit du dévoilement d’îlots d’interprétation des sept canons allemands de la Première Guerre mondiale. La cérémonie a également permis de procéder au changement du commandant du régiment. Le Lieutenant-colonel Jonathan Chouinard a cédé sa place au Lieutenant-colonel Tony Poulin natif de Saint-Georges de Beauce. De plus, Justin Trudeau est devenu membre honoraire des Voltigeurs au même titre que le sont l'ex-premier ministre canadien, Jean Chrétien, et l'ex-maire de Québec, Jean Pelletier.

Le manège militaire des Voltigeurs de Québec, qui célèbre son 156e anniversaire, est un lieu emblématique qui a été détruit par un incendie le 4 avril 2008. Il est le plus ancien régiment canadien-français encore en activité. Sa reconstruction, qui a représenté une somme de 104 M$, commémore avec fierté le passé de l’armée et lui rend hommage. Le nouveau bâtiment allie modernité et patrimoine, en plus d'être écoénergétique et respectueux de l'environnement.

Le régiment Voltigeurs de Québec est une unité d'infanterie de la réserve des Forces armées canadiennes. Il comprend 252 membres, dont une fanfare de 35 musiciens.