Sections

Rafraîchissement de l'usine de traitement d'eau de Sainte-Foy


Publié le 8 novembre 2018

Les rénovations à l'usine de traitement de l'eau de Sainte-Foy sont débutées depuis un certain temps.

©(Photo Métro Média – François Cattapan)

CONSOMMATION. Amorcés depuis plusieurs mois, les travaux de rénovation et de mise à niveau de l'usine de traitement de l'eau potable de Sainte-Foy vont finalement se concrétiser au cours des prochaines années.

À la Ville de Québec, on confirme que des investissements majeurs sont effectués à cette importante infrastructure municipale. Les travaux réalisés par phases nécessiteront un budget total de 41,4M$.

La phase 1 consistait en l'installation d’un système de désinfection à l’hypochlorite de sodium et le démantèlement de l'ancien système de désinfection de chlore gazeux. Cette étape est parachevée.

La phase 2 prévoit la mise en place de nouveaux systèmes pour la génération d’ozone et l'installation de toutes les composantes connexes à ces équipements. Ces travaux sont terminés à 90% et seront complétés d'ici la fin de l'année.

La phase 3 vise la réfection des 20 filtres de l’usine et de toute la mécanique de procédé en lien avec le fonctionnement de ces filtres. Cette phase est à l’étape des plans et devis. Les travaux sont prévus de l’automne 2018 au printemps 2020.

«L’ensemble des travaux permettra de mettre à niveau tous les équipements et toutes les composantes du procédé dans le respect de la réglementation provinciale actuelle. Au passage, la capacité de production de l’usine sera augmentée, pour atteindre 160 000m3/jour d’eau traitée», explique Isabelle Drouin, conseillère en communication à la Ville de Québec.

Nécessaire et sans risque

Ces rénovations et mises aux normes étaient rendues nécessaires en raison de l'âge des installations. Il faut dire que l’usine de traitement d'eau de Sainte-Foy a plus de 40 ans d’activité à son actif. Déjà en 2008, la prise d’eau située dans le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Cap-Rouge avait été reconstruite, afin de sécuriser l’approvisionnement et d’optimiser la capacité de production de l’usine.

La Ville tient à rassurer la population. Les travaux n’ont aucune incidence sur la qualité de l’eau distribuée. Les résidents du secteur ouest peuvent donc continuer à consommer l’eau potable du réseau sans problème durant le déroulement des travaux.

Apport du fleuve

21% de l’eau traitée pour la consommation à Québec provient du Saint-Laurent.