Sections

Un célèbre rempart des années 1690 retrouvé à Québec

Fouilles archéologiques


Publié le 6 novembre 2018

Le maire de Québec a qualifié la découverte de majeure.

©(Photo Métro Média – Perrine Gruson)

DÉCOUVERTE. Le rempart palissadé Beaucours a été découvert récemment dans le Vieux-Québec. Ce vestige du 17e siècle est une découverte historique et patrimoniale importante pour l’histoire de Québec et de l’Amérique du nord, ont annoncé plusieurs personnalités politiques. 

En plus du maire de Québec Régis Labeaume, le premier ministre François Legault, la ministre de la Culture et des Communications Nathalie Roy, la vice-première ministre et députée de Louis-Hébert Geneviève Guilbeault, l’archéologue Jean-Yves Pintal et la députée de Taschereau Catherine Dorion étaient présents lors de cette annnonce.

Le premier ministre François Legault a voulu montrer que le patrimoine du Québec est important aux yeux de son gouvernement.
(Photo Métro Média – Perrine Gruson)

Le premier ministre, François Legault, a insisté sur le bon état de la palissade, dont la glaise a aidé à la bonne conservation. «Ça va prendre deux ans avant que ça sèche, donc Régis, sois patient», a souligné M. Legault, à la blague.

«On cherchait ces remparts de Beaucours depuis longtemps», a fait savoir Jean-Yves Pintal.

«Historiquement, c’est majeur», a renchéri le maire de Québec, qui a avoué en rigolant qu’il ne restait plus maintenant qu’à trouver le tombeau de Champlain.

Mise en valeur

Le gouvernement du Québec ne s’est pas avancé sur les coûts de restauration, ni sur la forme qu’allait prendre la mise en valeur du vestige. Cependant, Nathalie Roy a déclaré que l’artefact serait évidemment protégé et que le public pourrait en profiter. Le gouvernement du Québec finance déjà une numérisation 3D de la palissade.

Le vestige retrouvé dans le site patrimonial du Vieux-Québec se présente sur une longueur de près de 20 mètres. Il fait partie de l'enceinte érigée selon les plans de l'ingénieur militaire français Josué Dubois Berthelot de Beaucours en 1693-1694. Cette enceinte est la deuxième érigée du côté des plaines d'Abraham. Construite par 500 hommes de troupe, elle remplaçait le premier système de fortifications qui avait été construit temporairement en 1690 selon les plans de l'ingénieur militaire Robert de Villeneuve.

La palissade fait donc partie des fortifications de Québec, qui sont considérées comme élément patrimonial de la ville de Québec, du Québec et du Canada depuis 1872. Elles contribuent également à l'intérêt du site patrimonial du Vieux-Québec, déclaré en 1963 et inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1985.