Sections

Rivière Saint-Charles: la Ville écoute les utilisateurs


Publié le 5 novembre 2018

Amélie Germain (à gauche) et Marysela Rubiano, conseillère en environnement, ont reçu les commentaires, les idées et les suggestions du public.

©(Photo Métro Média – Alain Couillard)

ENVIRONNEMENT. La Ville de Québec tenait une séance de consultation publique le samedi 13 octobre, au Parc Chauveau, en vue d’élaborer le Plan de mise en valeur de la rivière Saint-Charles. Cette démarche a permis d’obtenir des indications qui serviront d’inspiration pour l’implantation d’un plan de mise en valeur des rivières.

Trois consultations similaires ont eu lieu pour les rivières du Cap Rouge, Beauport et Montmorency. Chaque fois, les participants étaient invités à visiter le Rivièroscope, une exposition interactive donnant de l’information sur chacune des rivières. De plus, l’activité se déroulait sous la forme d’un parcours d’environ 800 mètres constitué de trois activités extérieures, adaptées à chaque rivière. Le principal objectif était de recevoir les idées, commentaires et suggestions de celles et ceux qui utilisent les sentiers et les rivières.

Chaque rivière a son identité propre et ses caractéristiques qui influencent les idées des gens.

Amélie Germain

Cet événement était divisé en trois segments permettant au public de visiter chacune des nacelles proposées.
(Photo Métro Média – Alain Couillard)

Amélie Germain, architecte paysagiste pour la Ville de Québec, précise que des commentaires touchant les accès aux sites et les installations facilitant la pêche sont revenus souvent. «Actuellement, chacun se trouve une petite roche lui permettant de s’installer et pêcher. D’autres demandent que les accès menant aux rivières soient améliorés afin de les rendre plus visibles et accessibles physiquement. Ce qu'on veut savoir c’est comment les gens utilisent les rivières et ce qu’ils aimeraient faire éventuellement, autant sur l’eau que sur la berge et les abords.»

Une compilation des meilleures idées proposées sera produite dans les prochaines semaines. Un calendrier d’échéancier de travail sera ensuite préparé en fonction de ce qui aura été retenu. Un Plan directeur pour chacune des rivières sera produit et présenté par la suite aux citoyens. Certaines idées pourraient être appliquées à court terme tandis que d’autres seraient applicables d'ici 10 ans.

Il est possible de consulter le site à l’adresse ville.quebec.qc.ca/revonsnosrivieres