Sections

Quatre décennies revisitées à vol d’oiseau

Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente

Publié le 7 octobre 2018

Ce sont près de 40 000 personnes qui visitent la RNF du Cap-Tourmente annuellement.

©(Photo Métro Média – Archives)

NATURE. Pendant tout le mois d’octobre, des activités éducatives et ludiques sont ajoutées à la programmation de la Réserve nationale de faune (RNF) du Cap-Tourmente, pour souligner son 40e anniversaire.  

La faune faisant partie du patrimoine et de l’identité nationale de la région, la RNF du Cap-Tourmente a voulu créer un rapprochement entre la population et son environnement, afin de la sensibiliser à sa préservation.

Bien reconnue pour son accueil des oies des neiges en migration, la RNF permet aux gens de les découvrir grâce à un guide-naturaliste, présent tous les jours jusqu’au 28 octobre. Pendant les fins de semaine, une autre visite offre l’opportunité de prendre connaissance des défis auxquels font face les oiseaux en migration. Il sera également possible d’assister au processus de baguage des oiseaux par des spécialistes de l’Observatoire d’oiseaux de Tadoussac, et ce, jusqu’au 21 octobre.

«Ces activités d'apprentissage dans la nature permettent au public d'observer des phénomènes naturels et d'obtenir des renseignements de qualité sur les oiseaux migrateurs, les espèces en péril et leur habitat», pouvait-on lire dans un communiqué émis à cet effet.  

De plus, en nouveauté cette année, un parcours de dix stations informatives a été instauré jusqu’au 28 octobre dans une partie des 20km de sentiers pédestres aménagés pour que les visiteurs puissent découvrir, de façon autonome, l’histoire des 40 années de conservation et les secrets de la RNF de Cap-Tourmente.

La Réserve nationale de faune du Cap-Tourmente s’inscrit au sein du réseau des 54 réserves nationales de faune et des 92 refuges d’oiseaux migrateurs d’Environnement et Changement climatique Canada.