Culture
10:45 14 octobre 2018

Du rock des années 1970, en 2018

MUSIQUE. Frédéric Moffet et Alex Boutin sont les deux membres du groupe Woodwolf qui a récemment lancé Golden Road, à Québec. Un premier album aux sonorités de classiques de rock inspirées de The Doors, Led Zeppelin, Pink Floyd et du courant grunge popularisé par Nirvana et Pearl Jam. 

Frédéric Moffet et Alex Boutin sont les deux membres de la formation de Québec Woodwolf.

(Photo gracieuseté – Alexandre Charron)

«On tripe vraiment sur les vieux groupes et on essaie de s’inspirer de ceux-ci et d’avoir des sonorités semblables avec les équipements d’aujourd’hui», explique le guitariste et chanteur résident de Saint-Émile, Frédéric Moffet.

Les 11 pièces de l’album sont des compositions originales, d’abord écrites par Frédéric, puis jouées, retravaillées et peaufinées avec le batteur et deuxième membre du duo, Alex Boutin, qui réside pour sa part dans le quartier Saint-Roch. Les deux musiciens jouent ensemble depuis bientôt trois ans.

Initialement, Woodwolf était composé de Frédéric, d’un batteur et d’un bassiste, puis le guitariste a décidé de poursuivre sa route en duo, avec Alex. «Il y a quelques chansons de l’album qui existaient déjà avec l’ancien groupe», explique Frédéric. Alex ajoute que les deux tiers de l’album sont des chansons qui ont été composées après son arrivée. «On a regroupé les meilleures chansons du nouveau et de l’ancien groupe et on s’est concentrés à les améliorer pour la formule duo».

D’ailleurs, «les gens sont souvent impressionnés que ça sonne aussi large pour deux gars sur une scène», explique Frédéric. «On est bien contents d’être rendus là et c’est tellement plus facile à deux pour une foule de raisons. On s’entend bien et c’est moins de gestion pour les répétitions».

Avant l’entrée en studio, le réalisateur de l’album et chanteur des groupes Caravane et The Hunters, Dominic Pelletier, y a aussi prêté son oreille extérieure pour «maximiser le produit et en faire une version album la meilleure possible». David Lizotte s’est aussi joint à l’équipe pour l’enregistrement.

Même si, dès la fin de l’enregistrement de Golden Road, les deux musiciens avaient déjà la tête remplie de nouvelles idées, ils ne sont pas pressés de mettre leur énergie sur un nouvel album. «On aimerait rouler celui-là pour la prochaine année. On paie tout complètement seuls et c’est énormément d’organisation. On aimerait faire des shows à l’extérieur de Québec et se mettre sur la map», rapporte Frédéric.

Le premier single du groupe, Flower of life, est disponible en vidéoclip sur YouTube. Il est aussi possible d’écouter l’album complet sur Bandcamp.

Marie-Pascale Fortier


Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en vedette