Rouge et Or: Un doublé sous le déluge contre Concordia

Université Laval

Publié le 22 octobre 2016

SOCCER. La formation féminine de soccer Rouge et Or a fait fi des intempéries vendredi soir au Stade TELUS-Université Laval, marquant six fois en première demie face aux Stingers de Concordia, en route vers un gain de 6-1. Les hommes ont pour leur part été moins explosifs que la température, mais ont tout de même prévalu 1-0.

Les Lavalloises (10-0-1) demeurent invaincues et ont poursuivi leur domination sous une pluie intense qui n’a pas réussi à ralentir leurs ardeurs face à Concordia (2-8-1), déjà exclus de la course aux séries éliminatoires.

«Ils ont été éliminés la semaine dernière par une défaite contre Trois-Rivières, un club au bas du classement. Ils arrivent ici, prennent un but relativement rapidement, alors la montagne était déjà difficile à monter pour eux », disait après le match l’entraîneur-chef Helder Duarte. «On a limité les dégâts en sortant nos joueuses à la demie. De toute façon, c’était 6-0, ça ne sert à rien d’en mettre 10!» d’ajouter Duarte.

La pluie a rendu les choses difficiles en début de match. Les contrôles de balles étaient difficiles, mais une fois que le Rouge et Or s’est habitué, le rouleau compresseur s’est mis en marche. À la 18e minute, Arielle Roy-Petitclerc a effectué une superbe manœuvre pour percer la défensive des Stingers avant de remettre à Laurence Godbout qui a brisé la glace, 1-0 Laval. Trois minutes plus tard, Joëlle Gosselin a doublé l’avance des siennes, avant de voir Léa Chastenay-Joseph faire 3-0 Rouge et Or lorsqu’elle a battu de vitesse une défenseure des Stingers sur une longue passe de Marie-Sandra Ujeneza. Gabrielle Lapointe (32e), Arielle Roy-Petitclerc (33e) et Joëlle Gosselin (42e) avec son second de la rencontre ont également fait secouer les cordages avant le sifflet annonçant la fin de la demie, avec un pointage de 6-0 en faveur du Rouge et Or.

Avec un pointage à sens unique, l’entraîneur-chef Helder Duarte a décidé de remplacer six membres de son 11 partant à la reprise du jeu. La cohésion s’est avérée un peu plus difficile, tellement que les Stingers ont réussi à menacer pour la première fois du match. À la 72e minute, une main de Carolane Croteau dans la zone de réparation a permis à Angela Stroubakis de prendre un tir de penalité et inscrire Concordia au pointage. Il s’agissait là de la dernière action significative de la rencontre, marque finale 6-1 Laval.

Gain important dans des conditions difficiles

Lorsque la partie masculine s’est amorcée, la pluie et le vent se sont intensifiés, ce qui a rendu les conditions extrêmement difficile pour les deux équipes. Le Rouge et Or a été plus opportuniste, Charles Arsenault marquant l’unique but du match à la 57e minute pour procurer un gain de 1-0 aux Lavallois sur les Stingers.

Le Rouge et Or (5-4-1) grimpe temporairement au deuxième rang du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), un point devant McGill et l’UQAM, qui ont toutefois une partie en main.

«Aujourd’hui il fallait gagner de n’importe quelle façon. Avec le vent et la pluie, on n’était pas capable d’imposer le jeu. Nous on aime ça construire, mais à la deuxième mi-temps, on a dit aux gars, le beau jeu, on l’oublie. Ce n’était pas beau à la fin, mais on s’en fou, on a le trois points, on avance!»

Le fait saillant de la première demie? Vous l’aurez deviné, la pluie et le vent! Très peu d’actions significatives ont marqué les 45 premières minutes, si ce n’est qu’une tête dangereuse de Marc-Olivier Kouo Dibongue à la 27e minute maîtrisée relativement facilement par le portier des visiteurs.

Laval est sorti en force en deuxième demie, étant beaucoup plus menaçant dans le territoire de Concordia. Les efforts soutenus ont finis par porter fruit à la 57e minute, quand le coup franc de Mathias Drygala stoppé par le gardien s’est retrouvé aux pieds de Charles Arsenault, qui a fait mouche. Les Stingers ont tout tenté pour égaliser le score en fin de match, obtenant notamment plusieurs coups de pied de coin, mais le Rouge et Or a tenu bon pour confirmer le blanchissage de 1-0.

Le Rouge et Or disputera un autre programme double ce weekend, dimanche après-midi à Montréal. Les Martlets et Redmen de l’Université McGill attendent les Lavallois au Stade Percival-Molson. Les formations féminine et masculine du Rouge et Or retrouveront leurs partisans vendredi prochain, 28 octobre à compter de 18h lors de la visite des Patriotes de l’UQTR.

Source: Rouge et Or