Moins d’équipes locales inscrites au Challenge de la capitale Desjardins


Publié le 11 juillet 2015

Photo TC Media - Monica Lalancette

SOCCER. Le coup d’envoi du 13e Challenge de la capitale Desjardins est donné. Si les équipes de l’extérieur ont répondu «présente» en très grand nombre, seulement 2 équipes sur 40 sont de Québec, note l’organisation.

En fait, les équipes locales sont de moins en moins nombreuses depuis les trois dernières années, constate le directeur général, Karlos Garcia. Pourquoi? Le Club de soccer des Rivières a tenté de le savoir en menant un sondage auprès des joueurs. Leurs motivations? «La beauté des terrains», «l’organisation», mais aussi la date hâtive du tournoi «qui permet de créer une chimie tôt dans la saison», détaille le président, Laval Moreau. «On pensait que le Festival d’été de Québec pouvait [d'abord motiver] le choix des équipes de l’extérieur», mais ça ne semble pas être le cas, tranche-t-il. En revanche, c’est ce qui pourrait expliquer pourquoi les joueurs locaux boudent tournoi : «C’est une période de l’année dont ils veulent profiter», avance Karlos Garcia.

En mode «solution»

Le Club veut donc renverser la vapeur. Une ressource en marketing s’est jointe au Club au début de l’année et «avec les résultats du sondage, on va penser à quelque chose pour aller chercher les équipes de Québec», indique M. Garcia.

Un tournoi «incontournable»

Reste que le Challenge est un incontournable pour plusieurs équipes seniors et ce, d’année en année. Les joueurs des Olympiques CS de Repentigny en font d’ailleurs une tradition : «C’est le tournoi senior le mieux organisé», selon le joueur Adam Raya, qui vante l’arbitrage, la présence de physiothérapeutes sur les terrains et la disponibilité des organisateurs. «Le tournoi de Québec, c’est coulé dans le béton pour nous!» C’est aussi «un bon prétexte pour se réunir tous les gars», ajoute son coéquipier Yanick Ricard.

Un total de 40 équipes seniors s’affronteront jusqu’à dimanche.

 

 

 

Québec Hebdo