Les filles du R&O accèdent à une première finale du championnat de soccer SIC

Victoire de 3-0 contre les Cascades de Fraser Valley en demi-finale

Publié le 8 novembre 2014
Lea Chastenay-Joseph a marqué deux buts dans la victoire du R&O en demi-finale du Championnat féminin de soccer SIC. (Photo gracieuseté R&O - Stephane Gaudreau)

SPORT UNIVERSITAIRE. Le Rouge et Or féminin jouera la partie la plus importante de son histoire dimanche en finale du Championnat de soccer féminin de SIC. Les Lavalloises ont disposé des Cascades de Fraser Valley par la marque de 3-0 vendredi et rejoignent les Spartans de Trinity Western pour le match ultime.

Peu importe qui l’emporte dimanche, le résultat sera historique. Les Spartans pourrait établir un record avec une troisième bannière nationale consécutive, alors que le Rouge et Or tentera de devenir la première équipe québécoise de l’histoire à soulever le trophée Gladys Bean. Trinity Western vise un sixième titre, ce qui serait également une nouvelle marque de SIC, tandis que Laval va assurément améliorer son meilleur résultat, une médaille de bronze, acquise en 2002.

C’est une explosion de trois buts en deuxième demie qui a propulsé le Rouge et Or en grande finale. « Je restais confiant, même si on ne marquait pas de but, parce qu'on a quand même dominé le match », analysait l’entraîneur-chef Helder Duarte. « Dès le début, on a eu beaucoup de chances. Ça en prenait un pour débloquer parce qu'on sentait qu'ils jouaient sur les talons et qu'ils résistaient le plus qu'ils pouvaient, mais que dès qu'on allait mettre un but, ça allait être difficile pour eux. Je suis vraiment content de la façon dont les filles ont joué. Elles sont allées à la guerre! »

Bon départ

Le Rouge et Or aurait difficilement pu connaître un meilleur départ. Dans les 25 premières minutes, Laval dominait complètement ses adversaires, obtenant un nombre effarant de chances de marquer. Elles n’ont toutefois jamais été en mesure de concrétiser, que ce soit lorsqu’Arielle Roy-Petitclerc s’est présentée seule devant Kayla Klim dès la 9e minute, où lors de frappes puissantes de Joëlle Gosselin et Mélissande Guy. À chacun des sept tirs au but de la première demie, la portière des Cascades a eu le dernier mot.

Le vent de dos a semblé revigorer les joueuses de Fraser Valley, qui ont été plus insistantes en territoire lavallois au début de la deuxième demie, sans toutefois prendre de tir au filet. Les championnes du RSEQ ont finalement retrouvé leurs repères, à partir de la 74e minute.

Léa Chastenay-Joseph, qui avait raté deux chances de marquer en échappée dans les 10 minutes précédentes, a enfin concrétisé à la troisième reprise, bien alimentée par Arielle Roy-Petitclerc. À la 78e minute, Chastenay-Joseph a en ajouté un deuxième à la suite d’une superbe passe de Gabrielle Lapointe, qui a refilé le ballon à sa droite alors que tous croyait qu’elle allait tirer.

Coup de grâce

Le clou dans le cercueil des Cascades est venu moins de cinq minutes plus tard, quand un coup de pied arrêté de Mélissa Roy a bondi sur la tête de la défenseure de Fraser Valley Dayle Jeras avant d’atterrir au fond de la cage. C’était alors 3-0 et les lavalloises n’ont eu qu’à écouler le temps restant pour confirmer leur gain.

Joueuses du match

Laval : Joëlle Gosselin

Fraser Valley : Kayla Klim

Finale au stade du PEPS

Le match de la finale du Championnat de soccer féminin SIC aura lieu le dimanche 9 novembre au stade du PEPS. D'abord, la médaille de bronze sera disputée à 11h30 entre Fraser Valley et Ottawa. Puis le match ultime pour l'or se déroulera à 14h entre Laval et Trinity Western.

Coût d'entrée : 10$. Tous les matchs sont webdiffusés au www.CIS-SIC.tv

(Source : Service des activités sportives de l’Université Laval)