Sept joueurs expulsés de l'équipe de soccer du Rouge et Or

Publié le 20 octobre 2014
Le défenseur Nafi Dicko-Raynauld fait parti des joueurs expulsés.
(Photo Archives)

SOCCER. Le Club de soccer masculin Rouge et Or de l’Université Laval a décidé d’expulser sept étudiants-athlètes de son programme en raison de certaines de leurs actions qui ont contrevenu au Code d’éthique et aux règlements de l’équipe lors d'un séjour à Toronto dernièrement.

Le gardien Jean-François Desrosiers, les défenseurs Guillaume Barrette et Nafi Dicko-Raynauld, les milieux Fabrice Lassonde, Lawrence Hone-Blanchet et Jimmy McLaughlin ainsi que l’attaquant Patrice Dion n’ont pas participé aux deux matchs du dernier week-end et ne font plus partie de l’équipe.

Le Service des activités sportives et le Conseil d’administration du Club, de concert avec le personnel d’entraîneurs, a décidé de sanctionner ces étudiants-athlètes en raison d’incidents survenus pendant leur présence à Toronto dans la semaine du 7 au 13 octobre, alors qu’ils prenaient part au Championnats nationaux senior au sein d’une équipe de niveau civil, le Royal-Sélect de Beauport.

«Ce sont des incident malheureux pour l’équipe, mais nous ne pouvons déroger de nos valeurs et de notre code d’éthique», lance le directeur adjoint du Service des activités sportives et responsable du programme Rouge et Or Gilles Lépine. «Les étudiants-athlètes du programme se doivent d’avoir un comportement exemplaire, ils sont un modèle pour des milliers de jeunes. Le sport est un extraordinaire outil d’éducation, mais n’est pas une fin en soi. Les victoires n’auront jamais plus d’importance que notre comportement éthique. Nous appuyons de tout cœur les étudiants-athlètes et les entraineurs pour cette fin de saison.»

L’instructeur-chef de l’équipe masculine du Rouge et Or Samir Ghrib abonde dans le même sens. «Je préfère sacrifier des victoires et baliser l’avenir avec des valeurs saines et des étudiants-athlètes qui seront au service de l’équipe», explique-t-il.

Le Rouge et Or, deuxième au classement du RSEQ, a encore un match à disputer en saison régulière avant de débuter les séries éliminatoires. «Et il n’est pas dit qu’on n’ira pas loin avec le reste du groupe pour l’actuelle saison. Nous avons un beau défi humain et sportif devant nous», croît Samir Ghrib.

Aucune des parties impliquées n’offrira de commentaires supplémentaires.

Groupe Québec Hebdo