Jeux du Québec: la fierté des parents

Départ du deuxième bloc pour Alma


Publié le 28 février 2017

©(Photo TC Media - Mathieu Turgeon)

CAPITALE-NATIONALE. Le deuxième groupe de la délégation de la Capitale-Nationale a quitté Québec pour Alma mardi midi. Sur place, de nombreux parents ont affirmé être très fiers de leurs enfants.

«Ce qui est plaisant, c'est de voir que nos enfants ont travaillé fort et qu'ils ont réussi à atteindre un objectif personnel qu'ils se sont fixé. Dans l'atteinte de ces objectifs-là, ils ont appris plein de choses, comme la persévérance, l'effort, la discipline et faire des sacrifices. Quand ils réussissent ça, je pense que comme parents, on peut penser qu'on a réalisé quelque chose aussi», lance François Dubé, dont la fille Sandrine est membre de l'équipe de ski alpin.

Pour Claudine, dont le fils Mathieu va compétitionner en badminton, la fierté va aussi à la reconnaissance du travail effectué par ces jeunes. «On est fiers parce que c'est un bel accomplissement pour eux. Ils s'entraînent très fort depuis plusieurs années.»

(Photo TC Media - Mathieu Turgeon)

L'importance de se rendre au Lac-Saint-Jean

Pour tous ces parents, il était très important de se libérer pour aller assister aux compétitions des Jeux du Québec. «On va passer deux jours là-bas pour voir les compétitions. C'est une belle expérience pour eux et c'est une bonne occasion de se mesurer à l'élite de leur discipline», affirment François et Édith, parents de Paul Montambault, aussi joueur de badminton.

Ce sentiment était partagé par la maman de Mathieu, qui jouera en double avec le fils de François et Édith. «On va se rendre c'est certain. C'est important pour nous et c'est important pour eux, pour qu'ils sentent qu'ils ont le support de leurs parents», ajoute Claudine.

Le départ des uns et le retour des autres

Partis de Québec mardi midi, les athlètes du bloc 2 prendront le relais de leurs collègues pour qui les compétitions sont terminées. «Le bloc 1 ne reste pas jusqu'à la fin. Ils ont participé à la cérémonie d'ouverture, alors que le bloc 2 va être de la cérémonie de fermeture», explique Cynthia Vertefeuille, adjointe administrative pour l'Unité de loisirs et de sports de la Capitale-Nationale.

Cette dernière indique que la seconde vague comprend les athlètes d'une dizaine de disciplines. «Dans les sports qui partaient aujourd'hui, on a le hockey masculin, le ski alpin, le boccia, le badminton, le judo, l'haltérophilie, le tennis de table, la nage synchronisée, la ringuette et la boxe.»

Les compétitions débuteront aussi tôt que mercredi matin. «Pour eux, les compétitions vont commencer demain matin [mercredi]. Aujourd'hui [mardi] c'était la finale pour le premier bloc. Les autobus vont donc déposer le deuxième groupe et repartir avec ceux pour qui les compétitions sont terminées», conclut la représentante de l'organisation qui gérait les deux départs.

TC Media