Sections

Heureux à Victoriaville près des siens


Publié le 25 août 2017

Félix Boivin a disputé ses 138 premières parties dans la LHJMQ avec l’uniforme du Titan d’Acadie-Bathurst.

©PhotoTC Media – Matthew Vachon

Acquis du Titan d’Acadie-Bathurst à la fin du mois de mai, le nouveau défenseur des Tigres Félix Boivin s’est présenté à Victoriaville avec le cœur léger et le goût de donner le meilleur de lui-même.

Issu d’une famille tissée serrée, l’arrière de 5’7’’ et 169 lbs se sentait bien loin des siens lorsqu’il évoluait en Acadie, et ce, même si son frère aîné Christophe a évolué avec lui pendant ses trois premières saisons. «La famille, c’est toujours quelque chose de très important, d’autant plus que chez nous, nous sommes très près les uns des autres. Quand je jouais à Bathurst, c’était plus difficile un peu de ce côté. Savoir que maintenant je suis à une heure seulement de Québec me rend vraiment très heureux», a révélé tout sourire le jeune homme de 19 ans.

Ce sourire n’a toutefois pas été toujours aussi présent depuis le début de sa carrière junior. Bien qu’il ait connu une bonne saison à 18 ans avec 35 points en 67 parties, Boivin estime avoir connu des moments difficiles avec le Titan, principalement à l’amorce de son parcours dans la LHJMQ.

«J’ai passé du bon temps avec le Titan, mais au début, ça n’a pas été facile puisque ça n’a pas trop cliqué. Au cours de mon séjour là-bas, j’ai malgré tout appris que je me devais d’être bon dans ma zone. C’est quelque chose qui me rendra meilleur comme défenseur chez les Tigres cette année ainsi que pour les prochaines.»

Un environnement qui lui sied bien

Sa première partie avec l’équipe étant maintenant derrière lui, le Québécois est maintenant de mieux en mieux implanté dans ce nouvel environnement qui lui va comme un gant. «Lorsque je suis arrivé au camp des Tigres, tous les joueurs m’ont vraiment bien accueilli. Je m’y sens déjà bien et je suis très heureux d’être avec cette organisation. Ce que j’aime de l’organisation, c’est que l’on agit vraiment comme des professionnels. C’est un point qui est très plaisant à mes yeux», a estimé cet ancien choix de troisième tour du Titan en 2014.

Réputé pour sa capacité à déplacer la rondelle et son sens du jeu, Boivin aura certainement un rôle important à jouer au sein de la production offensive des Tigres cette année du haut de la ligne bleue. Son rôle ne se limitera cependant pas seulement à ses prouesses sur la patinoire. «Je me dois d’être un meneur important au sein de l’équipe. Nous avons une très bonne équipe cette année et je veux l’aider à gagner dès maintenant. Ce sera donc mon rôle de pousser en ce sens.»

En 138 parties dans la LHJMQ, toutes disputées avec Acadie-Bathurst, Boivin a amassé 55 points et maintenu une fiche de +10. Boivin s’est amené avec les Tigres le 29 mai dernier en compagnie d’un choix de sixième tour. Le directeur général des Tigres Kevin Cloutier avait alors cédé Félix Meunier et une sélection de troisième tour pour en faire son acquisition.