Sections

Remparts c. Océanic : l’indiscipline coûte cher


Publié le 18 août 2017

Olivier Mathieu a été repêché en première ronde par les Sea Dogs en 2016.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

CHICOUTIMI. En cette deuxième journée du Challenge des recrues, les Remparts de Québec ont payé cher leur indiscipline. Profitant de neuf attaques massives, l’Océanic de Rimouski a fait mouche à trois reprises, en route vers une victoire de 5 à 0. 

Le défenseur de Saint-Victor, Jacob Bernard, a ouvert la marque en profitant des largesses du cerbère Oliver Troop. Ses coéquipiers Anthony D’Amours, Alexis Lafrenière, Alexandre Lessard-Divers et Adam Fiore ont également participé au festin offensif.

Bien que ses ouailles aient marqué cinq fois, le grand patron de l’Océanic, le Bélairois Serge Beausoleil a particulièrement vanté la tenue de son unité défensive en point de presse. Ses gardiens Colten Ellis et Raphaël Audet ont ensemble bloqué 24 rondelles pour le blanchissage.

L'Océanic a eu cinq occasions de célébrer face aux Remparts.
(Photo TC Media - Charles Lalande)

«Nous avons concédé peu de chances de marquer. Hier [jeudi], Bernard était nerveux, mais aujourd’hui [vendredi], il a connu un fort match. L’insertion de D’Amours a paru. Il a amélioré sa mobilité et il est très physique», a dit Beausoleil, mettant également des étoiles aux cahiers de William Bergeron et Lafrenière.

Pas de panique chez les Remparts

Son homologue Philippe Boucher admet que la jeunesse de sa formation explique cette prestation en demi-teinte. «Sommes-nous trop jeunes? Peut-être. Nous n’avons aucun 18 ans, sauf notre dernier joueur invité [NDLR : Brendan Lanning]. Rimouski en a huit ou neuf. Baie-Comeau et Chicoutimi en ont cinq ou six.»

Outre Jérémy Laframboise et Olivier Mathieu, aucun autre patineur des Remparts n’a de l’expérience dans la LHJMQ. D’ailleurs, encore une fois, ils ne se sont pas distingués face à leurs rivaux.

Pierrick Dubé, premier choix des Remparts en 2017.
(Photo TC Media - Charles Lalande)

«C’est la nature humaine, des fois, de penser que ce sera plus facile, mais ce n’est pas le cas! [...] Il y en a un qui va se faire parler», prévient Boucher, qui tente de faire comprendre à Mathieu qu’en saison régulière, l’indiscipline pourrait lui coûter du temps de jeu.

Ayant subi une cure de rajeunissement majeur au cours des deux dernières saisons, les Remparts comptent 23 vétérans qui rejoindront l’équipe dimanche après-midi. Avec les quelques recrues qui éviteront le couperet samedi soir, il devrait y avoir au maximum 40 hockeyeurs dans le giron des Diables rouges.

«La ligue nous conseille d’avoir 35 joueurs dimanche à cause de l’école qui recommence lundi, mais nous voulons garder nos jeunes et leur permettre de jouer un match pré-saison.»

Samedi, les recrues des Remparts tenteront de signer une première victoire, contre les Saguenéens de Chicoutimi.

Alexis Lafrenière a obtenu un but et une passe.
(Photo TC Media - Charles Lalande)

Dimanche et lundi, des pratiques sont au menu. Puis, mardi, Rimouski jouera à Québec. Le lendemain, les deux équipes se retrouveront dans le Bas-Saint-Laurent.

Aussi, les Diables rouges ont ajouté le nom d’Eric Brown à leur liste de joueurs invités. Il est un attaquant américain de 17 ans, originaire de Saint-Louis.

Beaucoup de brasse camarade après les sifflets!

©(Photo TC Media - Charles Lalande)