Sections

Remparts c. Drakkar : les produits locaux se mettent en évidence


Publié le 17 août 2017

Pierrick Dubé portait le #27 pour le début du Challenge des recrues.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

CHICOUTIMI. Les Remparts de Québec ont ouvert le Challenge des recrues en subissant un revers de 5 à 3 aux dépens du Drakkar de Baie-Comeau dans un match où cinq patineurs de la Vieille Capitale ont trouvé le fond du filet. 

Tout d’abord, du côté du Drakkar, le Beauceron Samy Paré s’est distingué avec un but et une passe. Samuel Dickner, produit de l’Académie St-Louis et du Séminaire St-François, a terminé la rencontre avec un but.

Les autres marqueurs pour les vainqueurs ont été Antoine Savard, Zachary St-Surin et Gabriel Fontaine.

Pour les Remparts, Alexandre Fortier (Saint-Gilles), Pierrick Dubé (Charlesbourg) et Guillaume St-Pierre (Saint-Augustin-de-Desmaures) ont déjoué le gardien Xavier Bolduc (Saint-Éphrem-de-Beauce).

Guillaume St-Pierre a marqué un but.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

Pas un grand spectacle

Il fallait s’y attendre : la première joute de la saison donne rarement du jeu animé, et ce premier match n’y a pas fait exception.

«C’était une game de camp d’entraînement», résume Philippe Boucher, entraîneur-chef et directeur général des Québécois.

Avant que les journalistes lui demandent, il a nommé trois joueurs qui se sont distingués, soit les attaquants Thomas Caron et Alexandre Fortier ainsi que le défenseur Gabriel Villeneuve. Trois choix de la cuvée 2016.

Olivier Mathieu et Jérémy Laframboise, qui ont tous les deux une moitié de saison d’expérience dans la LHJMQ, ne se sont pas démarqués comme ils le devaient.

«On entend souvent parler de la guigne de la deuxième année, et ça l’existe! Des fois, quand tu t’attends à ce que ce soit facile, c’est plus difficile. Néanmoins, ils restent de bons joueurs de hockey», répond Boucher qui a lancé un message à sa vingtaine de recrues qui se battent pour des postes limités : «Si tu fais ta place, on va échanger ceux qui sont déjà là.»

Alexandre Fortier a déjoue Xavier Bolduc, son ancien coéquipier à Lévis.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

Pluie de punitions

Les entraîneurs ont pu évaluer le travail de leurs nombrils verts sur les unités spéciales, étant donné que de nombreuses pénalités ont ralenti le rythme du match.

«On s’était fait dire qu’il n’allait pas y avoir trop de punitions appelées, mais il y avait beaucoup de choses flagrantes», explique le grand patron des Remparts.

Félix Tremblay a subi une commotion cérébrale sur la séquence.
(Photo TC Media - Charles Lalande)

Du nombre, une mise en échec de Nathan Légaré à la tête de Félix Tremblay a valu une expulsion à Légaré. Tremblay était immobile sur la patinoire pendant quelques secondes. Le personnel médical lui a rapidement diagnostiqué une commotion cérébrale. La bande vidéo sera envoyée aux autorités de la LHJMQ.

Caron affamé

À pareille date l’an dernier, Thomas Caron avait connu un très bon camp des recrues, mais son niveau d’énergie avait diminué à mesure que le camp d’entraînement avançait. Cette année, il ne compte pas faire sa place dans le vestiaire du Centre Vidéotron. Rien de moins.

«Je joue ma game pour mettre toutes les chances de mon côté. Je fais de l’échec-avant, je suis positif, j’encourage mes coéquipiers. Il n’y a rien de gagner. La vitesse et l’expérience sont de gros défis quand tu arrives dans le junior», dit celui qui a renforcé ses jambes avec son entraîneur privé.

Lors des dernières séries éliminatoires, les Remparts ont invité Caron dans l’entourage de l’équipe lors du voyage à Acadie-Bathurst. Il n’a pas joué, mais ses pratiques lui ont permis d’ajouter du millage dans son bagage d’expérience, admet-il.

Québec Hebdo

Invité par le Drakkar, le natif de Québec, Vincent Plamondon, tente d’attirer l’attention des bonzes de Baie-Comeau. En deuxième période, il a jeté les gants devant Thomas Caron.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)