Le troisième duel de beaux-frères reporté

Andréanne Hudon entourée de son frère Jean-Philippe (à gauche) et de son copain Kevin McGee (à droite).

Depuis deux saisons, les affrontements entre le Rouge et Or de l’Université Laval et les Redmen de McGill revêtent une saveur particulière pour les familles McGee et Hudon. 

Publicité

Kevin McGee, maraudeur de troisième année du Rouge et Or, sort depuis deux ans avec Andréanne Hudon, dont le frère Jean-Philippe défend les couleurs des Redmen, lui aussi à la position de maraudeur.

Ce dernier a longtemps hésité entre Laval et McGill lorsque venait le temps de s’engager avec une université pour la suite de sa carrière. À ce moment, les deux tourtereaux commençaient à peine à se fréquenter, alors cela n’a pas été un facteur dans sa décision.

Jean-Philippe Hudon célèbre son sac du quart.

«On se connaissait déjà avant cela, mais pas personnellement, seulement sur les terrains de football», résume McGee, ancienne vedette des Cougars du Collège Champlain de Lennoxville dans les rangs collégiaux. De son côté, Hudon évoluait au Campus Notre-Dame-de-Foy.

La troisième confrontation n’a finalement pas eu lieu en raison d’une suspension d’un match que McGee devait purger. Malgré cela, la famille Hudon était bien représentée avec une vingtaine de membres dans les gradins du Stade Telus.

Fidèle partisane du copain et du frérot, Andréanne va régulièrement voir les joutes de ses hommes. Lorsque les deux équipes s’affrontent, elle assure ne pas avoir de parti pris! Normalement, elle porte au moins un item des deux organisations.

Kevin McGee, du Rouge et Or de l'Université Laval.

«Ce qui me rassure, c’est qu’ils ne sont jamais en même temps sur le terrain puisque ce sont deux joueurs défensifs. Je ne veux vraiment pas qu’ils se plaquent», dit la jeune femme avec un large sourire, en regardant les deux messieurs.

Le 1er septembre, Laval avait infligé un cuisant revers de 50 à 14 à leurs opposants montréalais. Dimanche, le pointage final fut de 34 à 0, encore une fois pour le Rouge et Or, dans le deuxième et dernier affrontement de la saison 2017 entre les deux programmes de ballon ovale.

Les beaux-frères ne fouleront donc pas la même pelouse avant, au minimum, août 2018. Sans doute au grand bonheur d’Andréanne!

Accolade entre les beaux-frères.

Québec Hebdo

Publicité

À lire aussi