Le Rouge et Or champion de la Coupe Vanier

Publié le 26 novembre 2016

Le quart-arrière Hugo Richard a complété 24 passes sur 37 tentatives, pour un total de gain de 292 verges, et lancé deux passes de touché en plus d'être victime d'une interception. (Photo gracieuseté - Nathalie Martin)

COUPE VANIER. Après un lent départ, le Rouge et Or est revenu de l'arrière pour l'emporter 31-26 contre les Dinos de Calgary. Pour l'équipe dirigée par Glen Constantin, il s'agit d'un neuvième titre national en dix participations.

Il n'aura pas fallu attendre longtemps avant de voir l'une des deux équipes s'inscrire au pointage. Après seulement 30 secondes de jeu, le quart-arrière des Dinos, Jimmy Underdahl a rejoint Michael Klukas sur 86 verges pour faire 6-0 Calgary.

Après un touché au sol d'Anthony Anderson et un simple du botteur Niko Difonte, ce qui augmentait l'avance des Albertains à 14-0, le Rouge et Or s'est mis en marche quand Marc-Antoine Pivin a capté la passe de 37 verges d'Hugo Richard pour réduire l'avance de moitié.

Au deuxième quart, les deux équipes se sont échangé un placement pour amener la marque à 17-10 à la mi-temps.

Lors du retour aux hostilités, Calgary a repris son avance de 10 points, grâce à un botté de précision de Niko Difonte, mais la défensive du Rouge et Or a offert le ballon à son offensive à la porte des buts, après un sac du quart. Grâce à deux petites passes d'Hugo Richard à Jonathan Breton-Robert (trois verges) et Anthony Auclair (cinq verges), ce dernier a ajouté sept points pour réduire l'avance des Dinos à 20-17.

Revirement de situation

Puis, avec moins d'une minute à faire au troisième quart, le porteur de ballons Vincent Alarie-Tardif a détalé sur 13 et trois verges pour donner les devants au Rouge et Or pour la première fois du match par la marque de 24-20.

Les Dinos n'ont pas abandonné. Au début du quatrième quart, le botteur Niko Difonte a réalisé deux placements, redonnant l'avance aux représentants de l'Alberta, 26-24. Toutefois, avec moins de quatre minutes à faire, les unités spéciales du Rouge et Or ont bloqué un botté, action concrétisée par Hugo Richard qui a marqué un majeur avec une course d'une verge. C'était alors 31-26 et Laval n'a plus regardé derrière. «En partant, on a senti notre jeunesse. Je ne sais pas s’ils pensaient que ce serait facile, mais on a dû faire face à beaucoup d’adversité. Ils étaient un peu désorientés, mais ils sont revenus et ils y ont cru. Je suis très fier d’eux», a lancé Glen Constantin.

Hugo Richard (25/32 pour 339 verges, deux passes de touché et une interception) a été nommé joueur offensif du match, alors que Cédric Lussier-Roy (quatre plaqués solo et trois assistés) a mérité le titre de joueur défensif. «On n’a jamais douté. Si on y croyait, ça allait arriver. On était capable de suivre Calgary, mais eux aussi étaient capables de nous suivre, donc ça a donné tout un match», a dit le quart-arrière après le match.

Pour Calgary, il s'agit d'une troisième défaite en six ans contre le Rouge et Or lors du match de la Coupe Vanier (2010 et 2013). Leur dernière victoire canadienne remonte à 1995.

Québec Hebdo