Coupe Dunsmore: victoire in extremis du Rouge et Or

Laval affrontera Wilfrid Laurier à la coupe Uteck


Publié le 12 novembre 2016

FOOTBALL. Une victoire dramatique du Rouge et Or de l’Université Laval permet aux hommes de Glen Constantin de remporter la coupe Dunsmore et de se qualifier dans le carré d’as canadien. Samedi prochain, ils vont accueillir les Golden Hawks de Wilfrid Laurier dans le cadre de la coupe Uteck.

Alors qu’il ne restait que 27 secondes à écouler au cadran, les Carabins menaient 17 à 13. Sur un troisième essai et trois verges, l’unité offensive lavalloise a mystifié la défensive montréalaise en y allant d’un jeu truqué.

Le quart-arrière Hugo Richard a fait semblant de discuter avec sa ligne offensive. Pendant ce temps, le centre a remis le ballon au porteur Sébastien Serré, qui l’a refilé au receveur Jonathan Breton-Robert. Ce dernier a lancé le ballon à Richard, qui a complété le touché.

«Ça fait quatre semaines qu’on pratique [le jeu truqué]. On ne sait jamais si on va en avoir besoin, on espérait que non (rires). Merci aux Blue Bombers de Winnipeg!», a dit Hugo Richard sur les ondes de TVA Sports dans les instants qui ont suivi le triomphe.

La recrue Breton-Robert a complété sa journée de travail avec 10 attrapés, bon pour des gains de 161 verges. Il a réalisé deux catchs spectaculaires dans les moments clés, en plus d’inscrire un majeur. Des performances qui lui ont valu le titre de joueur du match.

Plusieurs erreurs

Tout au long de la semaine de préparation, le Rouge et Or a martelé le même message : il faut éviter les erreurs. Disons qu’à ce niveau, cela a été difficile. Au premier quart, Richard a été coupable de trois revirements, dont deux interceptions, dans les premiers instants de la confrontation.

Le botteur Dominic Lévesque a connu une journée catastrophique, réussissant un seul placement en six tentatives. Sur une possibilité de 18 points, il n’en a inscrit que cinq.

«Contre les Carabins, la compétition est féroce. On ne sait jamais comment ça va finir. On a une équipe très spéciale», a badiné le #4

Il s’agit d’une 13e conquête du titre québécois pour le programme lavallois, et une première depuis 2013. Après avoir vu sa suprématie être ébranlée par les Carabins lors des deux derniers automnes, le Rouge et Or retourne à la coupe Uteck, soit la dernière étape avant la coupe Vanier.