Mission: renouveler et attirer la clientèle des Capitales de Québec


Publié le 27 septembre 2016

Anne-Marie Nappert vient de compléter sa deuxième année comme directrice générale adjointe des Capitales de Québec. (Photo gracieuseté - Capitales de Québec)

BASEBALL INDÉPENDANT. Douze mois par année, la directrice générale adjointe des Capitales de Québec, Anne-Marie Nappert, veille à ce que les estrades du Stade municipal soient occupées tout au long de l’été. «C’est un gros, mais un beau défi!»

Sur le calendrier régulier, durant de mai à septembre, les hommes de Patrick Scalabrini jouent 53 fois à domicile. Le slogan de la dernière saison était «Plus que du baseball», signifiant qu’un match s’avère être un événement.

«Nous sommes chanceux, puisque notre public est vraiment large. Nous visons le partisan de baseball, les gangs de chums, les familles et les collègues de travail qui font leur party de bureau», de dire celle qui fait partie de l’organisation depuis 2009.

Scalabrini et le président Michel Laplante passent l’hiver au téléphone pour recruter les meilleurs joueurs désirant évoluer dans le baseball indépendant.

De son côté, Mme Nappert, entourée de sa «petite équipe expérimentée», propose de nouvelles idées de promotion avant de mettre les meilleures en application.

En plus des nombreuses soirées thématiques, les Capitales ont réservé un horaire stable : terrasse dès 17h00 le mardi, bingo le lendemain, feux d’artifice pour ouvrir la fin de semaine et le dimanche des familles.

Aucune compétition sportive, mais…

Étant la seule équipe sportive en action à Québec lors de la saison estivale, on pourrait croire que les Capitales n’ont pas de compétition, puisque les Remparts et les formations Rouge et Or sont en congé et qu’aucun club de soccer ou de football d’envergure n’est d’office dans la Vieille Capitale.

«L’été, il y a plusieurs gros événements non sportifs, dont le Festival d’été de Québec, le Festibière et plusieurs autres. Parfois, il faut éviter de mettre nos promotions intéressantes en même temps que ces événements.»

Préparer le 20e été

La 18e saison étant chose du passé, l’équipe marketing prépare déjà l’an 19, en mettant en perspective «les bons et les mauvais coups» tentés.

Tranquillement, le début de la troisième décennie de la formation commence à être un sujet à l’ordre du jour.

«On lance déjà des idées sur un nouveau logo et des soirées thématiques», a-t-il révélé, précisant que tout cela est à un stade bien embryonnaire.

La plus grande paie du comité marketing : reconnaître de nouveaux visages franchir les tourniquets du mythique stade de baseball.

«Tous les soirs, des gens nous demandent où sont les toilettes. Cela signifie que nous avons amené des nouveaux partisans.»