Alex Harvey 4e au 15 km classique


Publié le 18 mars 2017

Alex Harvey a survolé les plaines d'Abraham vendredi.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

SKI. Le fondeur Alex Harvey a terminé tout près du podium, cet après-midi, au 15 km classique de la coupe du monde FIS sur les plaines d'Abraham.

Le Norvégien Johannes Hosflot Klaebo s'est imposé en 35:23,70, devant son compatriote, Niklas Dyrhaug, et le Russe Alexander Bessmertnykh.

Harvey a conclu à une seconde et deux dixièmes du vainqueur.

«Chaque fois que je suis dans le top 10 en Coupe du monde, c'est satisfaisant», a confié le fondeur après la course. «Tu ne peux pas être sur le podium à tous les jours!», a-t-il lancé à la blague.

Fort de sa première position vendredi, le natif de St-Ferréol-les-Neiges s’élançait en premier au 15 km. Rapidement, il a choisi de céder ce rang, préférant suivre la cadence de ses rivaux, plutôt que de dépenser de l’énergie à imposer le rythme.

«Une chasse à l’homme»

Dimanche, pour la poursuite, Alex Harvey s’attend à une véritable «chasse à l’homme». Le ski de fond est le sport national des Norvégiens, alors le Canadien devra une fois de plus se battre face à l’armada norvégienne.

«Je vais être 23 secondes derrière le meneur, c’est du stock, c’est sûr, mais je me sens capable de le rattraper», a dit celui qui admet avoir été énergisé par la nombreuse foule qui a pris d’assaut les rues de la Vieille Capitale.

Avec une seule course à faire à la saison, il peut toujours espérer de faire sa place parmi les trois premiers au cumulatif du classement général. Avec sa victoire de vendredi et sa présence au pied du podium du lendemain, il a mis de précieux points en banque.

«Pour le classement cumulatif de la saison ça regarde vraiment bien», a-t-il répondu à ce sujet.

Les deux premiers fondeurs sur la scène mondiale, le Norvégien Martin Johnsrud Sundby (1626 points) et le Russe Sergey Ustiugov (1176), ne participaient pas à la compétition.

Du côté des dames

Chez les dames, sur 10 km, Marit Bjoergen a devancé dans le dernier droit une coéquipière norvégienne, Heidi Weng, pour l'emporter par six dixièmes de seconde.

La Finlandaise Krista Parmakoski a fini troisième.

La meilleure Canadienne a été Emily Nishikawa de Whitehorse au Yukon, 37e.

Bjorgen était la grande favorite, ayant gagné les trois départs de masse de 10 km précédents cette saison — soit à Ruka, à Otepää et aux Mondiaux à Lahti. De plus, elle était invaincue en cinq épreuves se déroulant en style classique (départs individuels et de masse).

La fondeuse de 36 ans avait remporté sa dernière course au Canada il y a un peu plus de 11 ans lors du skiathlon de Vernon en C.-B., en décembre 2005.  

La veille, la victoire en sprint est allée à la Suédoise Stina Nilsson, devant la Norvégienne Maiken Caspersen Falla et la Suédoise Hanna Falk. Falla a profité de l'occasion pour s'emparer du globe de cristal dans la discipline

Avec La Presse canadienne et Mathieu Galarneau

Alex Harvey n’a pas été en mesure de répéter le scénario rêvé de vendredi après-midi.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)