Un événement qui a du mordant au Village Vacances Valcartier

Cinquième édition


Publié le 17 mars 2017

Le propriétaire et v-p du Village Vacances Valcartier, Simon Drouin.

©(Photo gracieuseté)

HIVER. Ce week-end, le Village Vacances Valcartier (VVV) sera l'hôte de la cinquième édition de sa désormais traditionnelle course de chiens de traîneaux. Pour le propriétaire et vice-président du VVV, il s'agit d'une année charnière dans l'éventuelle création d'une coupe du monde.

«En fin de semaine, on attend plus de 150 concurrents et plus de 1000 chiens du Canada et des États-Unis. Pour les compétiteurs, il s'agira d'une qualification où ils cumuleront des points pour participer à une future Coupe mondiale», lance Simon Drouin, propriétaire et vice-président du Village Vacances Valcartier.

Seul événement du genre dans la région, l'International de chiens de traîneaux de Valcartier est l'une des huit étapes du circuit provincial. «Nous prévoyons recevoir la visite de 4000-5000 personnes sur les deux jours», indique M. Drouin.

Samedi et dimanche, plusieurs disciplines et distances seront présentées: «Nous allons avoir six disciplines. Il y aura du traineau à chiens pour enfants, du traineau à quatre et six chiens. Il va aussi y avoir une catégorie avec un nombre illimité. On a une équipe qui va partir avec 16 chiens. Ça va être un programme très varié», croit le grand responsable du VVV.

À l'image des organisateurs des finales de la Coupe du monde de ski de fond qui se sont dits très heureux de la tempête qui a touché la région plus tôt cette semaine, M. Drouin affirme que cette bordée est tombée à point. «Cette neige est un véritable cadeau du ciel. Elle ne nous apporte aucun problème, au contraire. Je parlerais plutôt d'opportunités. Ça nous a entre autres permis d'accentuer l'inclinaison de certains virages», se réjouit-il.

Objectif 2020-2021

Outre la volonté de «tenir l'événement le plus sécuritaire, prestigieux et attendu de l'année», Simon Drouin et son organisation ont un grand souhait: celui d'organiser une Coupe mondiale d'ici quelques années. «C'est vraiment notre objectif ultime.  Ça va être le même principe que les Jeux olympiques», explique le propriétaire, en précisant qu'il souhaite que la chose se concrétise d'ici 2020 ou 2021.»

L'an dernier, ce dernier affichait déjà un certain enthousiasme à ce sujet. «On veut aider aussi ce sport-là à grandir et à évoluer», avait-il alors dit.

L'accès à l'événement sera gratuit. Pour plus d'informations ou pour visionner la vidéo de l'édition 2016, consultez la page Facebook de l'International de chiens de traîneaux de Valcartier.

TC Media