Scénario rêvé pour Alex Harvey

Le fondeur triomphe à la maison


Publié le 17 mars 2017

Alex Harvey célèbre sa victoire devant ses partisans.

©(Photo TC Media – Charles Lalande)

SKI DE FOND. Alex Harvey a survolé les plaines d’Abraham vendredi, pour remporter la finale du sprint au style libre, lors de la première épreuve de la Coupe du monde de ski de fond, qui se tiendra dans la ville de Québec jusqu’à dimanche.

«Tu ne peux pas rêver mieux que ça», a dit d’emblée le champion, qui a été accueilli par sa copine et les membres de sa ville après avoir franchi la ligne d’arrivée en 2:44:92. Il a devancé le Norvégien Finn Haagen Krogh et le Français Richard Jouve.

Quelques semaines après avoir été sacré champion du monde au 50 km à Lahti, en Finlande, Harvey voit sa victoire à domicile comme un «bonus» à sa saison couronnée de succès.

Même si plusieurs ténors du circuit ont préféré rester à la maison au lieu de mettre le cap sur la Vieille Capitale pour la dernière épreuve de la saison, Harvey sent qu’il était dans une forme optimale vendredi, et qu’aucun rival n’allait l’empêcher d’être le meilleur de la journée.

«Je pense que j’aurais pu gagner contre n’importe qui aujourd’hui. C’est un autre podium, une autre médaille. Quand tu remportes un championnat du monde, il n’y a rien qui peut te décevoir.»

Alex Harvey célèbre sa victoire devant ses partisans.
(Photo TC Media – Charles Lalande)

Un père fier

Une fois de plus, Pierre Harvey, lui-même un ancien fondeur de haut niveau, a partagé son immense fierté à l’égard de son fils, qui ne cesse de l’impressionner.

Comment expliquer l’aboutissement de ce scénario hollywoodien? «La population [qui l’encourage sur le bord de la piste], ses ami(e)s et la chance de courir à Québec, c’est aussi une motivation supplémentaire. Je lui ai dit : ‘‘Alex, je sais que tu es bon, mais arrête d’en mettre!''»

Normalement, lors des qualifications, Alex Harvey a l’habitude de se classer aux alentours du quinzième rang. Vendredi, il a pesé sur l’accélérateur, prenant ainsi la quatrième position.

«Je trouvais qu’il y allait un peu fort dans le spectacle, a lancé le paternel en riant. Il a eu l’énergie pour sortir Krogh, un excellent sprinteur. J’espère qu’il aura encore de l’énergie demain [samedi].»

Québec Hebdo

Alex Harvey a connu une journée de rêve sur les plaines d'Abraham.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

Alex Harvey pointait au 4e rang après les qualifications.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)

Le Norvégien Finn Haagen Krogh (à gauche) et le Français Richard Jouve (à droite) ont accompagné Alex Harvey sur le podium.

©(Photo TC Media - Charles Lalande)