Le NPD présente son équipe pour Québec

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Motivés par un récent sondage indiquant que les intentions de vote vis-à-vis le Nouveau Parti démocratique, dans la région de Québec, pourrait atteindre 19%, la troupe de Québec de Jack Layton a fait état de ses priorités en vue des élections fédérales du 2 mai prochain. Ce dernier pourrait d’ailleurs être à Québec dans les prochains jours, croient les organisateurs.

Réunis devant une dizaine de supporteurs dans leur nouveau local de campagne situé dans Limoilou, les huit candidats annoncés pour la région de Québec se sont présentés tour à tour, ainsi que leurs préoccupations pour chacun de leur comté. Ne manquait que le candidat pour Lévis, qui sera connu sous peu.

Raymond Côté, candidat néo-démocrate dans Beauport-Limoilou, s’est lui-même présenté comme la «locomotive» du groupe qui est composé de cinq femmes, dont trois étudiantes à la maîtrise. Celui-ci propose de faire un lien entre le fleuve et le développement du secteur d’Estimauville. Le support du travail citoyen est aussi dans ses priorités.

Anne-Marie Day, qui en est à ses deuxièmes élections pour le comté de Charlesbourg–Haute-Saint-Charles, veut quant à elle promouvoir le transport en commun, particulièrement un tramway pour Québec.

Pour la circonscription de Québec, c’est Annick Papillon qui représente le NPD. Dans sa campagne, elle mettra l’emphase sur la nécessité de développer du logement social pour que Québec puisse continuer son développement.

Dans Louis-Hébert, Denis Blanchette s’engage, s’il est élu, à faire avancer le dossier du pont de Québec. Pour lui, les tentatives du Bloc Québécois n’ont rien donné. Il veut aussi que le Canada se munisse d’une «politique pour une société numérique», qui encouragerait l’achat au Canada, sur le Web, afin de contrer l’habitude qu’ont développée les acheteurs internautes qui se tournent souvent vers des sites américains. Il souhaite un financement accru des études postsecondaires.

Pour Jonathan Tremblay, candidat pour Montmorency–Charlevoix–Haute-Côte-Nord, il est important de mettre l’emphase sur la culture.

Dans Portneuf–Jacques-Cartier, Élaine Michaud veut réduire les déchets enfouis à Neuville par le compostage, entre autres. Elle souhaite aussi rendre la vie plus facile aux proches aidants, par des répits ou des mesures financières visant à les soutenir.

Alexandrine Latendresse, qui se présente pour une seconde fois contre la ministre Josée Verner, présentera les enjeux qu’elle priorisera dans les prochains jours.

Amphithéâtre?

Dans les discours, rien sur l’amphithéâtre de Québec, pourtant le «talk of the town». «Les gens de Québec et monsieur le maire se sont fait niaiser pendant plusieurs mois», croit Raymond Côté. Pour ce dernier, il est important de ne pas viser un seul projet spécifique, mais de faire un programme national pour ce type d’investissements. Pour lui, mieux vaut des critères objectifs que des tractations, lesquelles il compare aux promesses d’asphaltage de l’époque Duplessis.

Pour ce qui est d’un éventuel référendum, M. Côté croit que ça regarde plutôt le maire de Québec. Anne-Marie Day a quant à elle souligné qu’aucun d’entre eux n’allait enfiler le gilet bleu des Nordiques s’ils n’ont pas l’intention d’investir…

Organisations: Bloc Québécois

Lieux géographiques: Région de Québec, Limoilou, Lévis Canada Développement du secteur d’Estimauville Charlesbourg Charlevoix Portneuf Jacques-Cartier Neuville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires