L’escalade de l’extrême droite

Tribune libre (Photo TC Media - Archives)

Nul doute que l’arrivée de Donald J. Trump à titre de président des États-Unis a contribué à l’escalade de l’extrême droite, notamment en Europe et en Amérique du Nord. Une mouvance inspirée particulièrement par la politique anti-immigration du président américain.

Publicité

Toutefois, sans vouloir donner ma bénédiction sans condition à ces mouvements et au-delà de ce phénomène, émerge, à mes yeux, un mécanisme de défense visant à protéger les us et coutumes des terres d’accueil largement ouvertes aux immigrants.

L’être humain étant naturellement porté à protéger ses acquis, il n’en fallait pas davantage pour que le bouclier anti-immigration soit brandi avec vigueur par ceux qui se sont auto-proclamés les défenseurs de leurs droits, notamment leur culture et leur langue.

En ce sens, je crois que, tant et aussi longtemps que certains dirigeants politiques se montreront favorables à l’entrée massive des immigrants, ils rencontreront sur leur chemin des groupes radicaux d’extrême droite… Une réaction qui devrait s’atténuer en partie le jour où ces dirigeants établiront des règles plus strictes visant à resserrer leurs critères en matière d’immigration.

Henri Marineau
Québec, Qc

Publicité

À lire aussi