Sections

Tribune Libre : « Haro sur l’extrémisme »

Publié le 21 août 2017

Tribune libre (Photo TC Media - Archives)

OPINION. Qu’y-a-t-il de commun entre une immigration débridée et une anti-immigration à outrance?  La réponse est simple, les deux concepts tournent autour du mot « extrémisme ». Et qui dit extrémisme dit forcément déséquilibre systémique.

Les derniers affrontements entre les suprémacistes blancs et les pro-immigration alimentent, à mon sens, une violence surchauffée qui conduit inévitablement à un cul-de-sac. L’homme est ainsi fait que ses convictions, peu importe leur orientation, le conduisent inéluctablement dans un monde où les extrêmes ont force de loi.

Or, tout système politique devrait converger vers un équilibre rationnel où toute forme d’émotivité ne vient contrecarrer des solutions sensées aux problèmes suscités par les divergences d’opinion.

Peut-être aurions-nous avantage à nous inspirer de cette réflexion de Milan Kundera : « Les extrêmes marquent la frontière au-delà de laquelle la vie prend fin, et la passion de l'extrémisme, en art comme en politique, est désir déguisé de mort. »…En d’autres termes, l’équilibre devrait constituer la pierre d’assise de laquelle jaillira la lumière !

Henri Marineau, Québec