Tribune libre: Pour en finir avec le SRB

Publié le 20 avril 2017

OPINION. Selon un sondage réalisé par la firme Léger, l’appui au projet de service rapide par bus (SRB) a chuté à Québec et Lévis, passant de 74 % à 49 % en à peine six mois. Par ailleurs, l’appui au projet de troisième lien entre Québec et Lévis s’est maintenu autour de 75 %.

De plus, le retrait de Lévis du projet de SRB vient d’y jeter une douche froide tout en accentuant l‘idée de tenir un référendum populaire sur le sujet dans une proportion de quelque 70 % chez les citoyens de Québec et Lévis.

À mes yeux, les tenants d’un tel projet n’ont pas réussi à persuader le citoyen moyen de sa pertinence et de l’importance d’y injecter des sommes faramineuses puisées dans les poches des contribuables.

En bref, pour en finir avec le SRB, il m’apparaît essentiel de convaincre les populations touchées de sa pertinence, à défaut de quoi le maire de Québec, Régis Labeaume, devra ranger les armes dans le placard…ce qui, en passant, ne fait partie de son style habituel, à moins que le troisième lien entre Québec et Lévis ne gagne du galon et ravive les passions de notre Régis national!


Henri Marineau, Québec