Sections

Tribune libre: Bien encadrer la légalisation du cannabis

Publié le 20 avril 2017

OPINION. La légalisation de la marijuana au Canada devra être bien encadrée par une sévère réglementation au Québec pour protéger les personnes qui ne prennent aucune drogue. Que ce soit dans les bars et restaurants ou sur les terrasses en ce qui a trait à la fumée secondaire dégagée comme c'est le cas actuellement pour le tabac. Mais encore plus sur les routes pour ceux qui vont prendre du cannabis avant de prendre le volant.

Quand il sera adopté, ce projet de loi si cher au premier ministre, Justin Trudeau, va à coup sûr banaliser l'usage du cannabis. Ce qui aura pour effet immédiat d'amener beaucoup de nouveaux usagers dans les urgences des hôpitaux par suite de surdoses. Comme cela s'est produit au Colorado. Et, soulignons-le, la légalisation de la marijuana n'est certainement un élément qui va améliorer la santé de la population canadienne, car le cannabis est un perturbateur du système nerveux central.


D'autant plus que cette nouvelle drogue légale va créer une autre dépendance comme pour le tabac. Chez plusieurs fumeurs d'herbe qui recherchent toujours plus d'effets euphorisants, la tentation de se tourner vers des drogues plus fortes comme le LSD, les amphétamines, l'ecstasy, la cocaïne et l'héroïne va augmenter au profit de réseaux parallèles du crime organisé.


Enfin, il serait très surprenant que toutes les provinces puissent avoir le temps nécessaire pour rédiger tous les règlements pour la vente et la distribution du cannabis avant l'entrée en vigueur de la nouvelle loi le 1er juillet 2018.  

André Delage, Québec.