Tribune libre: La retraite, 65 ou 67 ans?

Publié le 8 février 2017

Encore une fois, on ne les compte plus, le débat autour de l'âge de la retraite au Canada est relancé. Ce sujet baigne depuis des années, à la fois, dans une mer de changements favorables et défavorables. Non mais, peut-on trouver la solution irrémédiablement? On dirait que chaque nouvelle équipe gouvernementale qui arrive se voit obligée de la modifier!

Une vraie boîte de Pandore, les conservateurs avec Harper déplacèrent, dans leur budget de 2012, l'âge de la retraite à 67 ans pour obtenir la Pension de la sécurité de la vieillesse (PSV) et le Supplément de revenu garanti (SRG). Plus tard, Justin Trudeau, pour réaliser une promesse électorale, ramène donc l'âge à 65 ans. Maintenant, voilà qu'un groupe sans résonance d'experts, dirigé par l’homme d’affaires Dominic Barton, dépose une litanie évaporée de raisons en faveur du retour à 67 ans.

Au fond, le citoyen, fatigué de cette cha cha cha,, est-il tristement un pion condamné à voir sa retraite modulée au rythme des supposés experts sans mot dire, uniquement payer? La retraite, 65 ou 67 ans?

Michel Beaumont, Québec