Tribune libre: Je suis Québec

Publié le 30 janvier 2017

Ce qui semblait tenir de l’impossible est survenu chez nous, à Québec : un acte terroriste a fait six morts et huit blessés à la Grande mosquée de Québec le dimanche 29 janvier. Le terrorisme est maintenant en nos murs. Le doute a cédé sa place à la triste et implacable réalité. Après les nombreux attentats auxquels nous avons assisté impuissants dans notre salon, le terrorisme nous a rattrapés et frappés de plein fouet.

La Capitale nationale du Québec vient de s’ajouter à la liste noire des innombrables attentats terroristes qui se sont produits à travers le monde depuis des décennies. Dorénavant, nous vivrons dans la crainte et l’incertitude devant la présence du terrorisme entre nos murs.

À preuve ce témoin qui a désiré garder l’anonymat : «Mon père était à l’intérieur. Ils sont entrés après la prière, quand tout le monde discute ensemble. Certains avaient déjà quitté, mais il restait beaucoup de gens…C’est totalement gratuit. Tous ces gens-là n’avaient rien fait. Absolument rien. Des innocents. Jamais j’aurais pensé que ça nous arriverait ici à Québec. J’ai toujours senti que j’étais en sécurité, mais ce soir je me pose des questions.»

Aujourd’hui marque un épisode noir qui restera gravé dans la mémoire collective des Québécois. Aujourd’hui plus que jamais, « je suis Québec »!

 

Henri Marineau