Tribune libre: François «M. Net» Legault

Publié le 25 janvier 2017

La récente exclusion du député Claude Surprenant de la CAQ, une action caustique, par le chef François Legault représente une opportunité en or d'afficher son côté «M. Net» aux yeux des médias; l'occasion était trop belle. M. Legault profite ainsi d'une vitrine exceptionnelle pour annoncer que la CAQ est une maison propre, que son leadership est inébranlable et que l'essentielle éthique brille comme un sou neuf.

M. Legault, loin de baigner dans la complaisance, se frotte donc joyeusement les mains pour la simple et bonne raison qu'il a réussi à conserver la sainte image de la CAQ intacte aux yeux des électeurs, tel était son défi.

M. Surprenant, pour sa part, paie pour ses erreurs patentes qui profitent par la bande à l'orgueil de M. Legault. Nul doute que François passe le balai dans les coins et continuera fièrement d'arborer une image protectrice de la conduite morale en tant que «M. Net».

Michel Beaumont, Québec