Sections

Les nouveautés qui attendent les élèves à la rentrée scolaire


Publié le 23 août 2017

Dans quelques jours, des milliers d'élèves gaspésiens prendront le chemin des classes pour une nouvelle année scolaire.

©Photo TC Media – Archives

Dans quelques jours, les jeunes québécois prendront le chemin des classes. Voici les nouveautés qui attendent les étudiants de la cuvée 2017-2018 dans leur parcours scolaire.

Tout d’abord, les élèves de cinquième secondaire auront droit dès cette année à la réintroduction du cours d’éducation financière (autrefois appelé éducation économique). Bien que certaines écoles l’offraient déjà à titre optionnel, il devient obligatoire dès septembre et vaudra deux crédits sur le parcours scolaire des élèves. Concrètement, les étudiants auront à développer leur sens critique face à différents enjeux financiers auxquels ils feront face dans leur vie adulte. On parle notamment de la consommation de bien et services, le pouvoir d’achat et l’endettement ainsi que l’épargne. Le programme abordera aussi des aspects plus précis comme les garanties, la politique d’exactitude des prix, le pourquoi des taxes de vente ainsi que le principe d’offre et de demande. Un autre volet lèvera le voile sur le marché du travail et tous les aspects financiers qui s’y rattachent tels les impôts et le salaire. Il sera également question de la poursuite des études, de la formation générale et des qualifications. L’aspect financier comme les prêts et bourses seront aussi abordés. Le programme complet est disponible sur le site web du ministère de l’Éducation.

Cours d’histoire revisité
Les cours d’histoire de troisième et quatrième secondaire seront aussi légèrement différents cette année. En secondaire 3, les élèves commenceront par apprendre l’histoire des autochtones et le projet de colonie qui s’échelonne jusqu’en 1608. Par la suite, le thème de la colonie sous la métropole française sera mis de l’avant à travers les réalités de l’époque comme l’évangélisation, l’adaptation et le mercantilisme. Seront ensuite abordés, les thèmes de l’assimilation, la constitution, le parlementarisme ainsi que les luttes nationales et les revendications.

Le cours de quatrième secondaire débutera là où il a terminé l’année précédente, soit avec le début du régime fédéral canadien, l’urbanisation, le libéralisme, la révolution tranquille et le féminisme jusqu’aux concepts actuels de souveraineté, de société civile et de néolibéralisme.

Orientation professionnelle et sexualité
Dès septembre 2017, les élèves de niveau primaire 5 et 6 verront l’orientation scolaire et professionnelle faire un retour dans les salles de classe à raison de 6 à 10 heures par année. L’implantation de ce cours se fera également au secondaire de façon progressive de 2018 à 2020 afin de remplacer le défunt programme « Éducation au choix de carrière ».

Finalement, il semble qu’un cours officiel sur la sexualité sera bel et bien implanté de façon uniforme et permanente dès l’année scolaire 2018-2019, soit à la fin du projet-pilote de deux ans commandé par le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx. Pour l’instant, le cours est disponible aux écoles qui veulent l’intégrer dans leur parcours scolaire.