Sections

Les Canadiens pourront voir une éclipse solaire lundi prochain


Publié le 16 août 2017

Éclipse solaire.

©depositphotos.com – Lonely11

Les Canadiens pourront voir une éclipse solaire partielle pendant différents moments de la journée, lundi prochain, mais certains passionnés feront un voyage aux États−Unis pour observer là−bas, en l’espace de quelques minutes, le soleil qui sera complètement caché par la lune.

Au Québec, entre 40 et 50 pour cent du soleil sera dissimulé derrière la lune, selon l’ASTROlab du parc national du Mont−Mégantic. À Montréal, l’éclipse sera à son maximum vers 14 h 48. À Québec et en Gaspésie, l’éclipse atteindra son sommet respectivement à 14 h 40 et 14 h 43.

Vers l’ouest du pays, l’éclipse sera encore plus importante. À Toronto, 70 pour cent du soleil sera masqué, alors qu’à Calgary, le pourcentage grimpe à 77 pour cent.

C’est à Victoria qu’il y aura l’éclipse la plus importante: 90 pour cent du soleil sera camouflé en matinée.

Des événements sont organisés à l’échelle du pays pour observer le phénomène, mais une poignée de Canadiens ont choisi d’aller aux États−Unis pour admirer un spectacle encore plus impressionnant: une éclipse totale.

L’éclipse solaire sera totale partout aux États−Unis, ce qui est exceptionnel en soi, selon l’ASTROlab du parc national du Mont−Mégantic.

Randy Attwood, membre de la Société royale d’astronomie du Canada, fait partie d’un groupe d’environ 200 personnes qui se dirigent vers le Wyoming pour observer l’éclipse — la dixième dont il sera témoin.

«Certains des endroits où j’ai vu des éclipses, je n’y serais jamais allé, je n’aurais jamais visité si ce n’était pas de l’éclipse», a−t−il confié en entrevue, ajoutant qu’il était allé en Papouasie−Nouvelle−Guinée pour apercevoir une éclipse... mais aussi pour célébrer sa lune de miel.

M. Attwood compare cette expérience à regarder un spectacle, mais sans avoir payé pour les billets.

Jack Newton, d’Osoyoos, en Colombie−Britannique, ne manquerait cet événement pour rien au monde. Cet amateur d’astronomie, qui gère une auberge, ferme ses portes pendant cinq jours pour lui permettre d’aller au Wyoming.

«Nous allons perdre des milliers de dollars, mais ça vaut la peine», a−t−il dit.

Il se rendra dans un ranch à Jackson, près du parc Yellowstone, où il y a plus de chances que le ciel soit dégagé.

M. Newton est allé précédemment en Sibérie, en Indonésie, au Mexique et aux Territoires−du−Nord−Ouest pour observer des éclipses totales.

————

Directives pour observer les éclipses

— Ne pas regarder directement le soleil sans protection aux yeux, car même si le soleil est masqué, sa lumière demeure dangereuse;

— Ne pas regarder l’éclipse avec des jumelles ou un télescope de la maison, ce serait encore plus dangereux que de l’observer à l’oeil nu.

— Pour apercevoir le phénomène, les experts recommandent d’utiliser des lunettes de soleil spécialisées pour les éclipses (et non pas des lunettes fumées normales) ou de se placer sous un arbre et d’observer l’ombre des feuilles au sol. Il est aussi possible de se confectionner un outil à la maison à l’aide d’une boîte à chaussures qui projette l’éclipse sur une sorte d’écran; rendez−vous sur le site internet du Planétarium de Montréal pour savoir comment la construire.